Un séminaire de rentrée 2014 aux petits oignons

Un séminaire de rentrée 2014 aux petits oignons

L’ISCPA aux petits oignons…

Les métiers des médias exigent une rigueur et une implication comparables à celles qui règnent au sein d’une brigade de grand restaurant. Choisir les bons mots pour interpeller, savoir marquer les esprits, mais aussi associer les saveurs comme les talents.

A travers l’art culinaire, ce séminaire de rentrée 2014 a donc eu pour vocation de sensibiliser les étudiants de l’ISCPA Toulouse au savoir-être à développer pour exercer leur futur métier. Etudiants en journalisme ou en communication, le mot d’ordre est simple : oser être différent, faire preuve de créativité et se démarquer. Ils ont eu du pain sur la planche…

LUNDI 22 SEPTEMBRE – MISE EN BOUCHE
– Composition des 9 « brigades » : Ciboulette ; Carotte ; Aubergine ; Asperge ; Piment ; Brocoli ; Radis ; Poivron ; Tomate
– Atelier de groupe « La recette du bon professionnel des médias » et restitution de chaque brigade devant un trio de professionnels : Renaud Defour, Chef cuisinier et Fondateur de l’Atelier de cuisine gourmande ; Cécile Varin, journaliste et ex Rédactrice en chef de Sud Radio ; Daniel Luciani, PDG de l’Agence de communication ICOM.
– Conférence participative « professionnels & étudiants », animée par Dorisse Pradal, journaliste.

MARDI 23 SEPTEMBRE – PLAT DE RÉSISTANCE

Les 9 « brigades » d’étudiants, composées à la louche, ont participé à 3 ateliers différents lors de cette journée, avant un dressage collectif puis une présentation lors de l’apéritif dinatoire de clôture :
– Atelier « Aux fourneaux » : savoir associer les saveurs…

Accompagné par un Chef les étudiants préparent le menu d’un cocktail dinatoire invitant à des associations de saveurs originales. Ces tapas sont l’occasion de s’ouvrir à la cuisine du monde mais aussi de leur faire connaître des recettes simples qu’ils pourront reproduire par la suite.
– Atelier « Entrée des artistes » : créer et mettre en valeur…

Chaque brigade dispose d’un budget limité afin de créer un véritable univers propre à leur menu. Décoration de table, éléments naturels, créations personnelles, ils ont carte blanche.
– Atelier « A travers le monde » : s’ouvrir à l’interculturel…

La cuisine est universelle, les traditions culinaires sont multiples. Après avoir tiré au sort une région du globe, chaque équipe doit identifier et retranscrire 3 anecdotes liées à la gastronomie locale ou aux coutumes du repas.

Bon appétit !