Le métier d’attaché de presse

Le métier d’attaché de presse (ou chargé de la relation avec la presse) est l’un des plus vieux du secteur de la communication. Il s’agit avant tout d’un communicant dont la mission consiste à faire connaître et à donner une bonne image d’une entreprise, d’un produit, d’une marque, d’une personnalité publique ou encore d’une collectivité locale auprès du public. Il doit justifier d’une connaissance approfondie des valeurs, de l’histoire et du positionnement de son entreprise pour mener à bien les missions qui lui seront confiées.

Les missions de l’attaché de presse

Engagé par une entreprise, un artiste, une collectivité ou une agence, l’attaché de presse se constitue un carnet d’adresses contenant une liste de médias adaptés à l’activité de son employeur. Son principal rôle est de convaincre ces derniers de s’intéresser à la personne ou l’entité qu’il représente. Son quotidien est organisé autour de :

  • L’organisation de campagnes de relation presse ;
  • La rédaction et la diffusion de communiqués de presse ;
  • Le choix des points et la thématique des communications ;
  • L’organisation de conférences de presse et le choix des participants ;
  • L’organisation des entretiens avec les journalistes ;
  • La réalisation et la diffusion d’une revue quotidienne ou hebdomadaire pour informer l’opinion publique ;
  • L’analyse de la portée médiatique des évènements et des campagnes de communication ;
  • L’élaboration et la présentation d’un bilan des activités médiatiques.
  • Afin de pouvoir répondre aux questions des journalistes, il doit avoir une connaissance approfondie de l’entité qu’il représente.

Devenir attaché de presse

Le métier d’attaché de presse est assez complexe et stratégique, si bien que pour occuper le poste, les entreprises exigent un diplôme supérieur de niveau Bac+2 à minima et une expérience relativement importante dans le domaine. Pour accéder à ce métier, il faut commencer par suivre un cursus en communication, idéalement spécialisé en communication d’entreprise.

L’ISCPA propose sur ses trois campus français différentes formations en communication pour prétendre à une carrière d’attaché de presse. Ces formations disponibles en alternance sont assurées par une équipe pédagogique constituée de professionnels du secteur de la communication. Les diplômes délivrés sont reconnus par l’Etat, et les formations vont du Bachelor au Cycle Mastère. La pédagogie pratique est portée par des travaux sur des cas pratiques et des séjours en entreprise. Pour vous lancer dans une telle carrière, vous pouvez notamment vous pencher sur notre formation Bac+5 en communication institutionnelle.

Le salaire de l’attaché de presse

Le salaire d’un attaché de presse dépend du résultat de ses campagnes, avec, le plus souvent, une part fixe et une part variable. En agence, la rémunération peut être intéressante. Le salaire de l’attaché de presse est de 2 200 à 2 900 euros brut par mois environ pour un débutant et peut monter jusqu’à 4 500 euros avec de l’expérience*.

Les compétences et les qualités requises

Le métier d’attaché de presse demande des compétences techniques et comportementales spécifiques. Ainsi, ce professionnel doit disposer d’une très bonne connaissance du paysage médiatique, de l’environnement économique et de son secteur d’activité. En plus de cela, il doit disposer d’un important carnet d’adresses et entretenir une relation spécifique avec plusieurs médias et journalistes, afin d’adapter ses messages et les informations à transmettre. Avoir un excellent relationnel, être diplomate et à l’aise devant les caméras sont des qualités indispensables à l’attaché de presse. La maîtrise de plusieurs langues est un grand plus, notamment l’anglais, tout comme l’esprit de synthèse et la capacité de persuasion.

Journée type d’un(e) attaché(e) de presse / 9h00-19h45

  • 9h00 – Rédaction communiqué de presse nouveau produit (secteur mode)
  • 10h00 – Mise en page chartée avec le graphiste
  • 10h15 – Appel d’un journaliste sur chiffres dernier bilan société cliente (secteur industrie)
  • 10h30 – Sélection ciblée de journalistes pour envoi du communiqué
  • 11h30 – Impression communiqué pour envoi par courrier postal + pdf par e-mail
  • 12h00 – Appel d’un journaliste pour organisation interview PDG société cliente (secteur finance)
  • 12h30 -Déjeuner pro avec rédacteur en chef d’un magazine pour l’organisation d’un reportage au sein d’une entreprise cliente (secteur alimentaire)
  • 14h00 – Relance téléphonique journalistes suite à envoi invitations conférence de presse
  • 16h00 – Organisation voyage de presse pour présentation produit (secteur bien-être)
  • 17h30 – Appel d’un journaliste besoin urgent produit pour shooting dans
  • 3 heures (secteur maroquinerie)
  • 18h00 – Point téléphonique avec directeur entreprise cliente (secteur puériculture) sur retombées presse des 3 derniers mois
  • 18h30 – Etude devis imprimeurs pour dossier de presse société cliente (secteur télécom)
  • 19h00 – Reporting dircom entreprise cliente (secteur industrie) sur les journalistes inscrits au petit déjeuner de presse
  • 19h45 – Fin de la journée

 


CONSEIL

CRÉATIVITÉ

ÉCOUTE

 

*Chiffres de la CIDJ.