Le métier de rédacteur en chef

Véritable professionnel de l’information, le rédacteur en chef est le représentant de l’image d’un journal, dont il assure la qualité du contenu. Il possède également une casquette de manager, il a en effet sous sa coupe une équipe de journalistes et de pigistes qu’il coordonne. Avec des années d’expérience en tant que journaliste, il insuffle sa vision de l’information tout en respectant la ligne éditoriale.

Elève au micro du studio de l'ISCPA

Les missions du rédacteur en chef

Le métier de rédacteur en chef consiste à être sur tous les fronts. Il est en perpétuelle recherche d’idées pour ses parutions, et ce, quel que soit le type de média au sein duquel il évolue : presse écrite ou web, télévision, radio, chaque journal a besoin de son rédacteur en chef. En bon manager, il anime et coordonne une équipe de pigistes et de journalistes, qu’il est par ailleurs amené à recruter. Il donne son aval à chaque étape, et relit intégralement le travail fournit par son équipe. En effet, il assure le respect de la ligne éditoriale, tout en ajoutant sa touche qui lui est propre et distinctive. Pour cela, il se doit de veiller au contenu produit. Il détermine ainsi les sujets à traiter, définit l’angle et le ton à donner à l’article, ainsi que le calibrage, correspondant au nombre de caractères compris dans les textes, et la présentation finale. Selon les besoins, il doit également parfois commander des photos ou des dessins, afin d’offrir une illustration en adéquation avec l’article, pour ensuite valider l’ensemble des contenus, qui se doivent d’être cohérents. Le rédacteur en chef dirige les conférences de rédaction, mais travaille aussi en étroite collaboration avec la direction, ainsi qu’avec les autres services. Enfin, au-delà des parutions à gérer, il veille en plus au budget, aux plannings, au développement de l’audience, ainsi qu’à la notoriété du média pour lequel il travaille. En résumé, rien ne se passe sans son accord, dans son métier, le rédacteur en chef donne le la.

Devenir rédacteur en chef

Le métier de rédacteur en chef n’est pas accessible aux débutants. On ne peut le devenir qu’après de nombreuses années en tant que journaliste. Il s’agit d’un poste prisé, mais il faut savoir faire preuve de patience, les places sont en effet peu nombreuses. S’il y a plusieurs journalistes au sein d’un média, il n’y a qu’un seul rédacteur en chef… En plus de l’expérience requise, il devra justifier d’un parcours en école de journalisme. L’ISCPA propose ainsi des formations adaptées aux attentes des professionnels, du Bachelor aux Mastères. C’est l’occasion d’acquérir de solides compétences, mais aussi d’avoir une première expérience professionnelle significative grâce à l’alternance et aux stages. L’ISCPA veille à accompagner ses étudiants et à leur inculquer une forte valeur internationale, dans un contexte de mondialisation et de multiculturalisme.

Les compétences et les qualités requises

Le rédacteur en chef a trois principales missions : diriger, décider, informer. Pour les mener à bien, il doit posséder une solide culture générale, un bon esprit d’analyse et de synthèse, un fort relationnel et faire preuve de leadership. Il est à la fois créatif, rigoureux, résistant au stress, apte à calmer les tensions et sait imposer ses décisions.

Architecte et maître d’oeuvre de l’info

MISSION: Veiller au respect de la ligne éditoriale d’un média et à au développement de l’audience.

Les tâches du rédacteur en chef

  • choix des sujets, validation des contenus
  • animation de l’équipe de rédaction

Agenda : focus sur une journée type / 8h00-21h00 (variable selon l’actualité)

  • 8h00 – Lecture de la presse
  • 8h30 – Conférence de rédaction : définition des sujets à traiter, des angles, du format (longueur d’un article, durée d’un sujet audio ou vidéo…)
  • 9h15 – Dispatch des sujets auprès de l’équipe de rédaction
  • 9h45 – Réunion sur conception maquette hors-série :
  • découpage du magazine, choix des visuels, mise en page
  • 11h00 – Tri courrier : sélection des invitations presse à distribuer aux journalistes en fonction de l’intérêt de l’information
  • 11h15 – Point avec le directeur commercial pour placement insertions publicitaires dans prochaine parution
  • 11h45 – Conception de la une du prochain magazine (titraille, articles à mettre en avant)
  • 12h15 – Départ déjeuner professionnel (interview homme politique local)
  • 14h30 – Relecture et validation des premiers retours d’articles
  • 16h30 – Consignes à l’équipe sur le choix des visuels
  • 17h30 – Instructions de réécriture journalistes pour finalisation articles
  • 18h30 – Demande d’investigation supplémentaire sur reportage
  • 18h45 – Rédaction de l’édito du prochain magazine
  • 19h15 – Confirmation sur présence conférence de presse
  • 19h20 – Réunion orientations stratégiques avec le directeur de la publication et le directeur commercial
  • 20h20 – Invitation presse : cocktail de lancement d’un nouveau produit
  • 21h00 – Fin de la journée