#MonStageISCPA Anne-Cécile, Journaliste web chez Grazia

#MonStageISCPA Anne-Cécile, Journaliste web chez Grazia

Anne-Cécile souhaitait découvrir l’univers de la presse féminine, c’est chose faite avec ce stage effectué au sein de la rédaction de Grazia ! Actuellement étudiante en 2ème année Bachelor Journalisme à l’ISCPA Toulouse, elle revient pour nous sur cette expérience à la hauteur de ses attentes. Un nouvel épisode de #MonStageISCPA très girly.

 

Avec un stage au sein du magazine Grazia, tu sais que tu fais rêver bon nombre de futures étudiantes en journalisme… Peux-tu nous en dire plus sur le fonctionnement de la rédaction ?

Moi aussi j’ai cru rêver quand Grazia a accepté ma demande de stage. J’étais au sein de la rédaction Web pendant 3 mois et demi et, avec une autre stagiaire, nous devions fournir le même travail que les journalistes attitrés. La rédaction fonctionne par pôle : mode, people, lifestyle, société, food. Chaque journaliste s’occupe ainsi de sa « rubrique » et nous pouvions y puiser des idées de sujet, avec l’approbation bien sûr de la Rédactrice en chef.
Tous les matins, nous lui proposions donc plusieurs sujets afin qu’elle puisse effectuer une sélection. C’est ainsi que nous nous retrouvions à écrire quatre articles par jour ! Je ne pensais vraiment pas être capable de le faire au début, mais on s’y habitue rapidement.

 

Tu as choisi d’intégrer la presse féminine pour cette 2ème expérience professionnelle, pourquoi ce choix ?

Mon projet professionnel s’est complètement dessiné à travers la presse féminine. J’ai donc décidé de faire une école de journalisme et je me suis orientée vers cette voie. Depuis le collège, mon rêve était d’intégrer une rédaction féminine telle que Vogue, Cosmopolitan, ou encore Grazia. C’était donc tout à fait normal, bien qu’inimaginable pour moi, de me diriger vers ce domaine. Ce qui m’attire avant tout, c’est l’univers et les thématiques traitées. J’aime écrire sur ces sujets, sur la mode, la cuisine, le lifestyle… Je trouve que ça me correspond bien.

 

Et verdict, cet univers répond à l’idée que tu t’en faisais ?

La rédaction d’un magazine de presse féminine, est tout à fait comme je l’imaginais, de ce côté je n’ai pas été déçue. Le seul petit bémol serait peut-être mon manque de mobilité durant ce stage. Étant donné que j’appartenais à la rédaction web, j’ai fait beaucoup de desk* (NDLR : bureau) et je n’avais donc pas souvent l’occasion de me confronter au terrain. Au moins, à présent, je sais que je préfère me diriger vers le print plutôt que vers le web.

 

Un moment t’a particulièrement marqué durant ce stage ?

Oui, je pense à un événement phare : La Fashion Week de Paris. J’ai pu assister à mon premier défilé, celui du créateur Paul Smith. Jamais je n’aurais pensé que cela pourrait m’arriver aussi vite. Je me serais crue dans le film « Le Diable s’habille en Prada ». Tu as vraiment l’impression d’être dans un autre monde, l’espace d’une vingtaine de minutes. Tout le monde se connait, les photographes prennent en photo les influenceurs mode. Ça m’a beaucoup marqué, parce que c’est un univers un peu mondain au final, auquel je n’étais pas du tout habituée.