#MonStageISCPA Ludivine, Chargée de communication chez Culture 31

#MonStageISCPA Ludivine, Chargée de communication chez Culture 31

Tempo Latino, Pause Guitare, Cinéma en plein air, Toulouse d’Été, le festival de Carcassonne, Jazz in Marciac… la scène culturelle de Toulouse et sa région ne prend pas de vacances cet été. Ludivine non plus ! Étudiante en 2ème année Bachelor Communication à l’ISCPA Toulouse, elle réalise en effet un stage de près de 5 mois au sein de Culture 31. L’occasion pour cette passionnée de danse et de théâtre de mettre en pratique ses compétences en rédaction de contenu ou en création graphique dans un secteur qu’elle affectionne tout particulièrement. Installez-vous confortablement, le spectacle va commencer : bienvenue dans ce nouvel épisode de #MonStageISCPA  !

Pour ce stage de 2ème année, on te retrouve chez Culture 31, peux-tu nous parler de ce média ?

Culture 31 est un site internet qui regroupe tous les acteurs principaux de la culture sur Toulouse et sa métropole. Chaque jour le site est alimenté avec les actualités des salles de spectacle comme le Casino Barrière, des salles de théâtre comme la Comédie de Toulouse, mais aussi des structures comme Les Grands Interprètes ou bien des festivals comme le Rio Loco. Le site est en quelque sorte l’agenda culturel de la ville pour tout ce qui concerne le théâtre, la musique classique, la danse, les festivals ou encore les spectacles d’humour. Le plus de Culture 31 est le blog des chroniqueurs aussi appelé « L’Essentiel de la Culture » où est publié chaque jour un article sur la littérature, le cinéma, la musique ou encore la danse.

Peut-on dire que le secteur de la culture t’a toujours attiré ?

Oui, personnellement c’est un milieu qui m’a toujours intéressé ayant pratiqué plus jeune la danse classique mais aussi le théâtre. On peut dire en quelque sorte que j’ai grandi dans cet univers. Ce stage était donc une opportunité parfaite pour approfondir mes compétences et élargir mon réseau dans un domaine que je connais bien.

Tes missions sont très variées, y a-t-il un aspect qui te plaît plus qu’un autre ?

En effet, bien que ma mission principale reste d’alimenter le site internet et le blog des chroniqueurs, je dois également faire quelques créations comme des bannières, GIF ou autres encarts publicitaires. Je participe également à la réflexion autour de la stratégie commerciale afin de développer les partenariats avec les acteurs culturels de Toulouse. Je ne peux pas dire qu’il y ait un aspect qui me plaise plus qu’un autre. C’est justement le fait d’avoir des missions variées qui rend ce stage intéressant et enrichissant. En effet, toutes les missions – bien qu’elles soient différentes – sont liées. Ce qui me plaît également, c’est le fait d’être membre à part entière de l’équipe. Mon tuteur m’implique sur chaque projet qu’il a en tête et je participe à ses côtés à leur mise en place. Cela me permet donc à chaque nouveau projet de mettre à profit mes compétences mais également d’en acquérir de nouvelles, surtout sur le plan technique. Je pense notamment aux logiciels de création ou de montage vidéo. C’est donc un stage très complet et c’est pourquoi j’ai deux casquettes : chargée de communication et community manager. Ce qui me motive aussi,  c’est de ne pas avoir qu’un seul rôle. Je peux agir à différents niveaux. Pour moi c’est très important dans un stage de voir tout ce qui compose l’entreprise dans laquelle on évolue et je remercie donc mon tuteur de me permettre une aussi grande autonomie.

Pour ton stage de 3ème année, sais-tu vers quel domaine tu souhaiterais évoluer ?

Avec mon tuteur nous sommes en train de mettre en place plusieurs projets intéressants et il m’a proposé de revenir chez Culture31 l’année prochaine afin de concrétiser ce que nous sommes en train d’entreprendre. Je dois avouer que l’idée de finir ce que j’ai commencé me plait beaucoup. En effet, c’est un stage dans lequel je m’épanouis vraiment, tant par les missions, le domaine d’activité que par la grande autonomie que l’on me laisse. Je pense donc poursuivre dans le domaine  de la culture. Bien évidemment je ne ferme aucune porte à d’éventuelles opportunités, comme l’étranger par exemple. Néanmoins, c’est vrai que les places de cinéma et de spectacles dont je bénéficie peuvent faire pencher la balance (rires) !

 

© photo de Pierre Beteille / Culture 31