Cas de communication d’influence

Cas de communication d’influence

Chaque année, dans le cadre de notre formation en Communication d’Entreprise et d’Influence, des entreprises, associations et/ou institutions nous confient des cas auxquels les étudiants (Bac+5) répondent par des recommandations étayées.

Quelques exemples détaillés :

OPERATION PARISAFARI

Yves HENRY est un artiste français reconnu et collectionné dans le monde entier (New York, Londres, Singapour, Abhu Dabi, etc.). En France il est exposé à la Galerie permanente d’Art Curial et passe régulièrement en salle des ventes (source : artprice.com). Très prisé par les médias et des « people », il a décidé de consacrer une année entière de sa production artistique au profit de l’association SOLEIL D’ENFANCE, en destinant le fruit de la vente de 99 girafes à l’achat de mini-cars pour des enfants handicapés. C’est dans ce contexte qu’est né le cas proposé aux étudiants de MCEI2 (Bac+5 en Communication d’Entreprise et d’Influence).

Au delà des actions de communication commerciales classiques, la promotion des girafes d’Yves HENRY a permis aux étudiants de s’exprimer à partir d’un outil ludique (la girafe en carton pâte) pour une œuvre humaniste en repoussant les frontières de la créativité (reportage photo de la balade de la girafe dans le métro et sur des sites insolites, dessins au pochoir de pattes de girafe dans tous Paris, réalisation et montage de l’interview filmé de l’artiste Yves Henri et de son dossier de presse, organisation d’un freeze mob masqué Gare du Nord, etc.).

Les étudiants sont ainsi passé sans échappatoire de la théorie à la pratique en contribuant activement à une action solidaire au profit des jeunes handicapés.

SIGNAL ETHIC

Dans le cadre de leur programme, les étudiants en dernière année ont réalisé en 2007 un projet ayant pour thème l’hygiène alimentaire.

Notre étudiant Adrien MASSON nous raconte cette expérience

« Ce projet représentait pour nous l’opportunité d’appliquer concrètement les compétences développées au cours de notre cursus. Le niveau d’exigence du client était de plus élevé puisqu’il s’agissait d’une problématique réelle.
Notre client, à l’origine d’une innovation dans le domaine de l’hygiène alimentaire, nous a demandé de bâtir une stratégie de communication permettant d’imposer son nouveau produit comme référence du marché.
Deux axes ont été retenus afin de positionner l’entreprise et son innovation : faire changer (faire évoluer les mentalités) et faire connaître (proposer une alternative efficace et mettre en avant le bénéfice client et consommateur – approches combinées B2B, B2C et B2C2B). »

Le site d’influence a pour mission de stigmatiser la concurrence afin de positionner l’innovation de notre client, de faire prendre conscience du danger de certaines pratiques au niveau de l’hygiène alimentaire, de faire connaître l’entreprise et son produit.

L’ensemble de la réflexion menée jusqu’à la réalisation du contenu est le fruit d’un travail d’équipe enrichissant mené avec Bruno Gosselin, un client et tous les élèves de MCEI2.
Mettre en pratique ces techniques d’influence s’est révélé passionnant, tout autant que leur application au média Internet. Au-delà même de ce cas, ce projet a été une véritable prise de conscience sur l’importance de l’influence dans notre société de l’information. Aujourd’hui, que ce soit dans la presse, à la télévision ou sur le Net, j’essaie au maximum de mettre en perspective l’information.

Pour en savoir plus, visitez : www.signal-ethic.net