Cas pratiques de journalisme

Cas pratiques de journalisme

Chaque année, des cas pratiques centrés sur des réalisations concrètes, via des partenariats pédagogiques actifs, permettent à nos étudiants d’exercer leur talent.

Pas moins de 5 partenariats sont présentés chaque année aux étudiants ! Ils se voient confier des reportages, journaux, interviews ou émissions dignes de grandes rédactions. Plusieurs intervenants professionnels s’assurent de la qualité de leur réflexion et de leur production.

Quelques exemples détaillés :

DES REPORTAGES-DOCUMENTAIRES POUR LCP

Encadrés par des professionnels, les étudiants de 3ème année en spécialisation « Reportages Documentaires » ont réalisé, en 2011, une vingtaine de sujets d’une durée de 13 minutes sur des thématiques liées à la politique ou à des faits de société pour la Chaîne Parlementaire (LCP).

Lors d’une projection visant à présenter les 9 premières réalisations des étudiants, la direction des programmes de LCP, représentée par Christophe Mouton, Directeur de l’antenne, a d’ores et déjà sélectionné 3 films qui seront diffusés en 2012 à l’occasion d’une émission spéciale. Emission à laquelle nos étudiants participeront évidemment.

Une 2nde projection programmée au moins de mars 2011 a permis aux étudiants de présenter leurs autres réalisations.
L’EXERCICE COALITION
10 ans de partenariat avec l’Ecole de Guerre.

Comme chaque année depuis 10 ans, les étudiants de deuxième année de l’école de journalisme ont réalisé durant 8 jours en continu, la couverture médiatique d’un exercice de simulation de guerre organisé par l’Ecole de Guerre (ECG), dans l’enceinte de l’Ecole Militaire.

Plus de 500 personnes ont participé à cet exercice phare de l’enseignement stratégique et opérationnel de l’ECG : officiers représentant plus de 40 pays, stagiaires du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) et du Centre de Politique de Sécurité de Genève (GCSP), représentants du Ministère des affaires étrangères et de l’UNITAR (Nations Unies).

Organisés en rédactions, les étudiants journalistes ont couvert la simulation de conflit armé via :
Des journaux de presse écrite. Tous les soirs, les étudiants ont édité 3 quotidiens de différentes sensibilités de 8 pages, distribués le lendemain matin aux militaires.
Une chaîne de télévision qui tous les jours réalisait un journal télévisé de trente minutes diffusé dans toutes les salles de l’Ecole de Guerre et des flashs spéciaux en direct.
Une radio émettant sur le Web en direct deux à trois éditions centrales et des flashs info toutes les heures.
Un site Web alimenté en brèves, photos, vidéos, interviews MP3, ouvert à la « population » via des forums, et qui imposait aux militaires-stagiaires et aux diplomates un rythme soutenu, conforme à la réalité du terrain.
Des conférences de presse quotidiennes organisées par les porte-paroles des deux belligérants, l’ONU, les ONG, les représentants politiques des pays concernés…

Tous ces exercices ont permis aux étudiants de l’ISCPA de se plonger dans une situation politico-militaire réaliste où ils devaient rechercher et vérifier l’information, éviter les tentatives de manipulation, rendre compte de la réalité du terrain et analyser le contexte politique.

UN BLOG PERMANENT SUR LE SITE L’EXPRESS.FR

17 étudiants de la « génération verte » en dernière année de journalisme à l’ISCPA décryptent l’actualité du dév’ dur et de la conso responsable en partenariat avec L’Express.fr.

Depuis le mois de décembre 2009, L’Express.fr a confié à nos étudiants de 3ème année de journalisme la tenue d’un blog permanent sur leur site. Ce blog, centré sur des problématiques environnementales et de développement durable, est alimenté en continu par les étudiants en spécialisation presse écrite sous la supervision d’Eric Lecluyse, rédacteur en chef adjoint de l’Express.fr.

Les étudiants en spécialisation TV News et radio ne seront pas en reste, puisqu’ils réaliseront chaque semaine des sujets sur l’environnement pour alimenter le site en son et en images.

– Voir le blog : http://blogs.lexpress.fr/generation-verte

LE JOURNAL DU SIGEM

Pendant plusieurs années, l’ISCPA Paris a pris en charge le journal télévisé quotidien du SIGEM [[Le SIGEM (Séminaire Interarmées des Grandes Ecoles Militaires) rassemble chaque année les élèves-officiers – future élite de l’Armée française – en formation à Saint-Cyr, l’Ecole Navale, l’Ecole de l’air, Polytechnique ou encore les écoles de santé ou d’administration des Armées.]] durant les deux semaines de ce Séminaire Interarmées des Grandes Ecoles Militaires.

Les journaux télévisés, réalisés en direct depuis un plateau sur lequel est reçu un invité, sont projetés devant 500 élèves des grandes écoles militaires dans l’amphithéâtre Foch. D’une durée de 20 à 30 mn, ils comportent six à huit sujets dont la moitié est réalisée sur place. Les journalistes, grâce à l’appui de la Direction de la Communication de la Défense (DICOD) ont préalablement tourné une trentaine de sujets prêts à diffuser (PAD) de leur choix dans plusieurs villes de France.

L’ISCPA, PARTENAIRE PRIVILEGIE DE MCETV

Les étudiants de 3ème année de journalisme spécialisés en télévision sont partie prenante de Ma Chaîne Etudiante (MCETV), première chaîne de télévision consacrée à la vie étudiante.

Ils doivent tous réaliser un ou plusieurs reportages de 3 à 5 minutes pour l’émission « C’est Mon Job », consacrée à l’orientation professionnelle.

Née au mois d’octobre 2009, MCETV diffuse ses programmes sur tous les réseaux câblés (Numéricable) et ADSL (Orange, Free, Neuf, Alice). Diffusée 24h/24 et 7j/7, la chaîne, visible gratuitement sur le web, a vocation à devenir candidate à la diffusion sur la TNT.

Lors du Salon de l’Education 2010, deux de nos étudiants ont animé un plateau télévisé filmé par d’autres étudiants de l’école. MCETV a également invité la direction pédagogique, un journaliste intervenant de l’ISCPA et deux étudiants lors de l’émission « On Vous Dit Tout » diffusée le 15 décembre 2010.

DES REPORTAGES AUDIOVISUELS POUR L’ASSOCIATION DES JOURNALISTES DU PATRIMOINE (AJP)

Fidèle à sa devise de pédagogie dans l’action, l’ISCPA s’est enrichi en 2010 de nouveaux partenariats, à l’image de la collaboration de nos étudiants avec l’Association des Journalistes du Patrimoine (AJP). En effet, 12 étudiants de 3ème année de journalisme étaient partie prenante de la 16ème édition du Salon du Patrimoine prévue du 4 au 7 novembre au Carrousel du Louvre.

Dans ce salon professionnel où étaient attendus 250 exposants et plus de 20 000 visiteurs, ils ont réalisé des reportages qu’ils ont diffusé sur un écran géant situé au centre de ce lieu prestigieux.
Tous les sujets figurent également sur le site Internet de l’AJP, association qui rassemble 200 journalistes de tous les médias. Une façon de se construire un réseau…

REALISATION DE REPORTAGES POUR L’UNAPEI

Dans le cadre d’un partenariat pédagogique avec l’UNAPEI, première fédération d’associations française de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles, 2 étudiants en journalisme de l’ISCPA Paris ont réalisé une série de reportages à l’occasion du Festival Ensemble, c’est tous !

La campagne « Ensemble, c’est tous ! », organisée pour le cinquantenaire de l’Unapei vise à mobiliser l’ensemble de la société pour une meilleure intégration des personnes handicapées mentales.

Lors du festival, dix initiatives ont été primées « Victoires nationales de l’accessibilité ». Elles démontrent que l’accessibilité concerne tous les domaines de notre vie quotidienne…. et même parfois au-delà.

COUVERTURE MEDIATIQUE DU FORUM DE PARIS

Trois étudiants de la spécialisation TV News ont assuré la couverture audiovisuelle du Forum de Paris, les 9 et 10 avril 2010 au Palais Brongniard. Ce VIème colloque international fut placé sous le signe du « nouveau défi américain » : défi aux peuples de la région pour qu’ils prennent leur destin en main en renforçant leur coopération ; défi à l’Union pour la Méditerranée, dont les acquis, les difficultés et les promesses furent analysés lors de la seconde journée du colloque.

Ce fut également un grand défi pour nos trois étudiants en fin de formation, qui ont interviewé ministres, chercheurs et diplomates afin d’alimenter le site internet du Forum de Paris. Ils ont également réalisé un film retraçant la totalité de l’événement.
DES REPORTAGES POUR LA FONDATION CASQUES ROUGES

L’ISCPA a tissé un partenariat dans un but pédagogique avec l’ONG Fondation Casques Rouges, un organisme facilitateur de l’action humanitaire créé en 2006 par Nicole Guedj, parrainé par Abdou Diouf, ancien Président de la République du Sénégal, Elie Wiesel, Prix Nobel de la Paix, et François Gros, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences.

Ce partenariat fait intervenir des étudiants de deux filières : Journalisme et Communication.

Des étudiants de 3ème année de journalisme envoient chaque semaine des reportages audiovisuels sur le site internet : www.casques-rouges.org tandis que des étudiants en 3ème année de communication ont réalisé des opérations visant à donner du rayonnement à un concours pour les étudiants portant sur l’invention humanitaire : le Challenge Humanitech. Ils ont participé à la création du site Internet (www.challenge-humanitech.com) et de l’affiche du concours.

La Fondation Casques Rouges a pour vocation d’utiliser les nouvelles technologies au service de l’action humanitaire : pour renforcer les capacités d’intervention des équipes de secours, elle conçoit des outils logistiques innovants qu’elle met à disposition d’agences onusiennes et d’ONG. Après avoir réalisé le conteneur de télécommunications par satellites, Emergesat, en partenariat avec le CNES et Thales Alenia Space, la Fondation Casques Rouges est engagée dans le développement d’un moteur de recherche humanitaire mondial des disparus, de nouveaux produits alimentaires d’urgence, d’un gilet de sauvetage, d’un média social humanitaire…

LE CID

Pendant plusieurs années, dans le cadre de la couverture audiovisuelle d’une visite aux Armées à laquelle assistaient les stagiaires du Collège Interarmées de Défense 2, deux de nos étudiants vivaient une expérience passionnante à bord du porte-avion Charles de Gaulle.

Par exemple, en 2007, ils ont filmé, caméra à l’épaule, différentes présentations et démonstrations basées sur les visites :

  • d’un sous marin nucléaire,
  • d’une frégate anti sous marine,
  • d’un chasseur de mines,
  • de la frégate « Le Mistral » de retour du liban,
  • de la base aéronavale de Hyères.

De retour à l’école, les reportages de 15 mn chacun étaient montés et projetés sur grand écran en amphi à l’école militaire devant les autorités et les stagiaires du CID.

ANNE, ANCIENNE ETUDIANTE …nous raconte la visite 2006

« Cette visite était assez exceptionnelle, juste avant la rénovation du Charles de Gaulle. Je l’ai vécue comme des journées d’information et de promotion internes sur la Marine. Nous étions chargés de recueillir les réactions des stagiaires de tous les corps de l’Armée (Air et Terre, face à la Marine Nationale de Toulon). Nous avons eu le droit de visiter des bateaux, nous avons vu un démineur à l’oeuvre, assisté à une séance de tirs entre bateaux. Le tout dans des situations où la Marine est censée arrêter des trafiquants de drogue en mer, surveiller le ciel et la mer, contrôler le niveau de pollution, etc… » Cette immersion totale durant 3-4 jours était passionnante ! »
DES JT, INTERVIEWS ET REPORTAGES SUR KAZADOS.TV

Depuis 2008, l’ISCPA Paris bascule son enseignement vers la convergence numérique en introduisant une pédagogie basée sur l’utilisation d’Internet dans chacune de ses filières. Et parce qu’il est important que les étudiants soient sur le terrain dès le début de leur apprentissage, l’ISCPA Paris a passé un accord avec Kazados.tv, une télévision sur internet généraliste destinée aux jeunes de 15 à 25 ans.

De novembre 2007 à mars 2008, un journal télévisé entièrement réalisé par nos étudiants, encodé fut envoyé chaque semaine à Kazados.tv, qui s’est chargé de sa diffusion. Ce partenariat a également permis à nos étudiants de 1ère année, de réaliser des interviews exclusives d’artistes (50 cents, Hocus Pocus…) ou de personnalités politiques (Dominique de Villepin, Michel Barnier, Marie-Georges Buffet, Rachida Dati…). Si ces exercices permettent aux étudiants de commencer à appréhender le traitement de l’actualité en télévision, il est également destiné à les familiariser avec les techniques du Web.

Depuis, Kazados.tv accueille régulièrement des stagiaires de l’école.
LA FILIERE JOURNALISME S’ENGAGE POUR LA ROSE MARIE CLAIRE

Depuis 2006, La Rose Marie Claire permet de sensibiliser le grand public à la scolarisation des petites filles défavorisées à travers le monde.

En récoltant 1,5 euros sur la vente d‘une rose au prix de 3 euros, La Rose Marie Claire permet de financer des missions associatives en France comme à l’étranger : construction d’écoles pilotes et scolarisation de petites filles, financement de bourses d’études secondaires et supérieures pour des jeunes filles vivant sous le seuil de pauvreté.

Au côté d’ambassadrices, comme Mercedes Erra dans la communication, Mireille Pallares, directrice Déléguée de l’ISCPA Paris a fait le souhait d’impliquer nos étudiants en participant activement à la médiatisation de cette cause…

Dans ce cadre, le partenariat engagé avec La Rose Marie Claire, consiste, pour les étudiants de la filière journalisme, à réaliser des articles et des reportages afin de soutenir ce beau projet et impliquer les étudiants dans une noble cause associative.

Pourquoi avoir associé l’ISCPA Paris à ce projet ?

Mireille Pallares, Directrice Déléguée de l’ISCPA Paris : « Nous pouvons nourrir la belle âme de notre école grâce à La Rose Marie Claire. Les belles causes me sont chères. Il n’y a pas que la transmission et l’évaluation des connaissances, il n’y a pas que l’énergie à développer une pédagogie dans l’action, à varier les cas réels, les campagnes, les événementiels, les productions, les créations et les reportages. La richesse d’une école c’est avant tout, son âme, sa préoccupation à ne pas oublier l’associatif, la pédagogie au service des causes. « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux » écrit Saint-Exupéry. La Rose Marie Claire contribue à entretenir l’âme de notre école. C’est le projet de l’ISCPA – Institut des Médias Paris, pour rester dans la philosophie du « beau geste » cher au Groupe IGS. Tenir le challenge de s’engager pour toujours dans ce projet, c’est aujourd’hui pour moi l’assurance d’une opportunité de développement et de créativité pour nos étudiants ! »

JOURNALISME SPORTIF : L’EXEMPLE DU PUC RUGBY

Jusqu’en 2006, le PUC (Paris Université Club) Rugby et l’école ont fait collaborer des étudiants à de vraies réalisations professionnelles.

L’initiative revient à des étudiants de première année de journalisme de l’ISCPA Paris qui, dans le cadre d’un concours lancé par l’école auprès de 100 étudiants, ont créé et réalisé en 2004 le « Canard Violet », magazine du PUC Rugby, ainsi que leur première Newsletter hebdomadaire.

De l’avis de tous, professionnels du sport et spécialistes de la presse sportive, les journaux et la newsletter sont de vraies réussites et remportent un franc succès auprès des abonnés. Les étudiants de l’ISCPA – Institut des Médias sont fiers d’avoir signé leurs articles.
ANIMATION RADIO EN ECOLE DE JOURNALISME

<img2696|left>Une radio en direct sur un salon professionnel, gérée presque entièrement par des étudiants en journalisme, retransmise sur www.le-radio.com, un challenge impossible à tenir ?

Et pourtant… Du 12 au 15 février 2006, au Parc des expositions de la Porte de Versailles, et pendant toute la durée du salon Le RADIO ! 25 étudiants de 3ème année de journalisme de l’ISCPA Paris ont animé en direct 40 heures de débats et d’émissions, après 3 semaines de préparation intensive . 4 étudiants de spé TV ont filmé : voir bas de page. Sur un immense stand qui cotoie les plus grands décideurs et professionnels des ondes en Europe, nos étudiants ont donné le meilleur d’eux-mêmes en interviewant une quarantaine d’intervenants prestigieux comme Stéphane Bern, Jean-Jacques Bourdin, Jean-Pierre Foucault, etc… sur le plateau. Exemple type de « la pédagogie dans l’action » de l’école.

Animer, cela veut dire aussi trouver les thèmes, les intervenants, mettre les sons en machine la veille pour tout préparer, le montage, etc…

L’objectif : les amener à expérimenter le direct avec ses pauses musicales et surtout ses nécessaires doses d’adrénaline et d’improvisation. Il s’agit pour la direction de l’école de les immerger toujours plus dans la réalité, de les confronter à un vrai public exigeant et dans des conditions difficiles.
_ Avec une assurance et un professionnalisme noté par les professionnels présents, les programmes de 30 à 60min se succèdent, les micro-trottoirs réalisés en live sur le salon-même auprès des exposants …

Bien préparés par leur coach, un journaliste free-lance à France Inter, nos étudiants témoignaient à l’époque

Thomas Jutant : « le-radio.com est une très bonne expérience qui nous fait passer un cran au-dessus sur le plan professionnel. On retrouve le stress, c’est un autre enjeu… J’ai vraiment du paisir à être ici. »

Xavier Allain : « C’est rigolo, très stressant et ça nous apprend l’improvisation ».

Charles Daudon : « Cette expérience est intéressante. Ce qui est dur ? : se concentrer avec le bruit ambiant, le monde qui passe ! ».

Cyrille Larrouy : « C’est une super expérience. On apprend à être réactif, efficace tout de suite. Tous les étudiants respectent la grille des programmes, les horaires de passage, on est vraiment en situation de pro. où on fait des enrobés pour le 13H ou le 18H. C’est du réel, ça fait gagner des semaines de cours. C’est un très bon complément par rapport à l’école. En plus, ça permet de travailler sur des matériels de pointe comme NETIA que le salon a mis à disposition. »

4 étudiants spécialisation TV ont participé au Salon SIEL. Ils ont animé, filmé et réalisé l’émission Télé du SIEL, réalisé une interview des élèves de la radio et des images pour un reportage qui sera diffusé sur le site www.infos-jeunes.com.