Cycle de conférences

Cycle de conférences

Tout au long de l’année, les étudiants de l’ISCPA – Institut Supérieur des Médias ont le plaisir d’accueillir régulièrement des professionnels pour une série de conférences variées.

Quelques exemples :

HERVE CHABALIER
Fondateur et Président-directeur général de l’agence de presse CAPA

Début novembre 2009, les étudiants de l’ISCPA Paris ont eu le plaisir d’accueillir Monsieur Hervé Chabalier, Fondateur et Président-directeur général de l’agence de presse CAPA, pour une conférence sur le thème de l’avenir du documentaire dans les médias français.

 

PATRICK DILS
Justice & Médias

Le vendredi 20 mars 2009, Patrick Dils a dévoilé à nos étudiants comment on en arrive à avouer un double meurtre que l’on n’a pas commis. Devant une assistance comblée, Patrick Dils a principalement parlé du pouvoir de la presse et du rôle qu’elle a joué dans sa vie et son histoire.
Cette conférence a été agrémentée par la visite surprise de Me Karim Achoui, le célèbre « avocat du Milieu », libéré sous caution après avoir été condamné en décembre à 7 ans de prison dans l’affaire Ferrara et dont le procès en appel est prévu l’an prochain.
Rappel des faits : Le 30 avril 1987, à l’âge de 16 ans, Patrick Dils est inculpé d’homicides volontaires sur deux jeunes garçons et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité le 27 janvier 1989. Le 24 avril 2002, son innocence est reconnue. Il aura donc passé 15 ans en prison, victime d’une des plus graves erreurs judiciaires connues jamais survenues en France.

 

ERIC LECLUYSE
Rédacteur en chef adjoint de L’Express.fr

Le 22 octobre 2008, Eric Lecluyse, Rédacteur en chef adjoint de L’Express.fr, a donné une conférence devant les étudiants de l’ISCPA Paris, sur le thème : « Médias & Internet, à la recherche de nouveaux journalistes ». Son expertise lui a permis d’aborder les aspects suivants : Les tendances du marché, le marché publicitaire, la situation dans les grands groupes de presse, le paysage de l’information en ligne, une nouvelle façon de « consommer » l’info…, c’est quoi un bon site d’information ? Exemples à suivre, exemples à ne pas suivre, les grandes tendances (Participatif, communautaire, bimédia). C’est quoi
un bon journaliste Web ? L’agilité numérique, les nouveaux métiers à la limite du journalisme Web, la déontologie du
journaliste Web…

 

DENIS SEZNEC & JEAN-PIERRE DRIAY
Les coulisses d’une chronique judiciaire

Denis Seznec a tenté de réhabiliter son grand-père qui fut condamné dans les années 20 pour un meurtre qu’il a toujours nié. Le Jeudi 17 avril 2008, avec Jean-Pierre Driay (journaliste juridique), Denis Seznec a expliqué, dans les locaux de l’ISCPA, sa démarche et a répondu aux questions d’une assistance comblée. Cette conférence événement a été co-organisée par l’association des anciens de l’ISCPA, le Rotaract et l’ISCPA Paris.

 

ROLAND-YVES CARIGAN
Rédacteur en chef visuel à LIBERATION

Fin mars 2007, les étudiants de l’ISCPA ont eu le plaisir d’accueillir Monsieur Roland-Yves CARIGNAN, rédacteur en chef visuel à « LIBERATION », pour une conférence sur le thème du visuel dans la presse : principes de base, les erreurs courantes et les tendances actuelles.

En effet, journalistes, pupitreurs, graphistes ou directeurs artistiques ne doivent plus aujourd’hui ignorer l’impact du traitement du visuel dans la presse !

 

GENEVIEVE PETIT
Journaliste

Geneviève Petit, journaliste et auteur du célèbre ouvrage « La Face Cachée de la StarAc' », est venue rencontrer les étudiants de l’ISCPA-Institut des Médias-Paris le 14 décembre. Son passé de journaliste chez Médias et CB News notamment lui a permis de s’infiltrer astucieusement auprès des grands pontes d’Universal, de TF1, d’Endemol et de Glemm. L’objectif de Geneviève Petit était de comprendre de l’intérieur l’économie de la StarAc’ (notamment les produits dérivés) et le concept de production basé sur la fraîcheur des candidats à l’écran. Les étudiants étaient nombreux à vouloir lui poser des questions sur les coulisses de l’enquête mais aussi de la production elle-même.

 

DIDIER POURQUERY
Directeur des Rédactions du quotidien gratuit Metro

Didier Pourquery, Directeur des Rédactions du quotidien gratuit Metro est venu présenter son journal aux étudiants de journalisme et de second cycle en communication de l’ISCPA-Institut des Médias-Paris.

Au cours de cet échange très passionné, nos étudiants ont surtout pu mesurer l’importance de l’économie d’un journal gratuit, qui, d’après Didier Pourquery, va « gagner de l’argent » pour la première fois cette année.

 

L’IMPACT ET LA PLACE DU FOOTBALL DANS NOS MEDIAS

2aiscpa, l’association des anciens de l’ISCPA Paris, a réuni ses promotions d’anciens des filières journalisme, communication et production lors d’une conférence sur l’impact et la place du football dans nos médias. Les intervenants étaient des anciens et/ou des professionnels de l’extérieur :Eric BAILLY d’AOL, Nicolas CERISOLA publicitaire et professeur à l’ISCPA, Pascal GAMA de Carat Interactive, Jean-Claude MBVOUMIN de Foot Solidaire et Jérôme PERRIN de Foot citoyen.

Ils ont débattu de différents sujets comme la couverture du mondial par internet, la publicité consacrée au mondial, le star-système, les associations consacrées à aider les jeunes footballeurs, la mise en avant du football amateur dans la presse écrite… La conférence s’est achevée autour du verre de l’amitié offert par l’association.

La conférence était organisée par deux étudiantes de 1ère année de communication de l’école.

 

WILLIAM PITT
Réalisateur du documentaire « Le noir te va si bien »

C’est à l’occasion de la prochaine diffusion sur France2 du documentaire « Le noir te va si bien » que son réalisateur, William Pitt épaulé par Delphine Morel est venu projeter son travail devant les étudiants de l’ISCPA Paris. Pour l’événement, une journaliste de RFO s’était déplacée, ainsi que de nombreux anciens de l’école qui se sont mobilisés et ont tous apprécié l’échange avec le réalisateur.

 

LAURENT LUYAT
Ancien présentateur de Stade2 et présentateur sur Europe1 (rubrique Sports)

Venu témoigner de son parcours professionnel, Laurent Luyat s’est dit convaincu des connaissances des étudiants, de la pertinence de leurs questions, et très intéressé par la réaction des jeunes journalistes sur les changements de « politique » suite à l’arrivée du nouveau responsable Sports de France 2. Enfin, tous ont apprécié le débat sur le ressenti des étudiants face au duo Consultant / journaliste, leur opinion sur les formats, les choix des reportages….

Aussi séduit que les étudiants, Laurent Luyat leur a promis de revenir après avoir accordé une interview à une élève journaliste de 1ère année, programmé des visites du plateau de Stade 2 et des studios d’Europe 1 et après avoir accepté de devenir le tuteur de plusieurs élèves de 3ème année.

 

FRANCIS JALUZOT
Co-fondateur du gratuit SPORT

Après avoir exposé les fondements de la création et le fonctionnement du gratuit SPORT, les étudiants de la filière journalisme ont pu soumettre leur magazine « 36ème heure » à l’œil avisé du professionnel.

 

FRANCOIS SIEGEL
Le Monde2

Etant à l’origine du Monde2, François Siegel est venu témoigner de son parcours, partager son expérience, et échanger avec les étudiants en journalisme sur les métiers qui sont les leurs…

 

JOURNALISME ET ALTER-JOURNALISME
Le métier de journaliste en question

Dans un amphithéâtre aux allures de conférence de presse, l’ISCPA Paris à organisé une conférence sur l’alter-journalisme. Internet et ses nouvelles manières de s’informer se développent aux dépens de la presse quotidienne payante. Blog à part, les journalistes se demandent si la déontologie se conjugue au numérique.

L’information appartient-elle à ceux qui la consomment ? La question est lâchée par Pierre Emmanuel Richard, animateur de la conférence. Savoir si le monopole des médias s’étend sur toute l’information revient à demander si les Blogs sont des copies des canaux traditionnels (journaux, télévision, radio). Pour Loïc Le Meur, vice Président de Six Apart et spécialiste des Blogs, ces nouveaux moyens ne doivent pas être confondus avec les medias traditionnels, qu’ils soient lus, écrits ou parlés. « Les blogueurs ne se prennent en général pas pour des journalistes. Il écrivent leurs opinions et leurs sentiments sur tout ce qui leur passe par la tête et surtout pour leurs amis. Par contre, certains blogueurs deviennent des professionnels de même que certains journalistes bloguent ». Les articles rédigés sur les Blogs ont la particularité d’être régulièrement corrigés par ceux qui les lisent. Un détail qui, à la différence d’un journaliste, permet au blogueur d’avoir un retour sur ce qu’il écrit. Une faute, une omission peut difficilement passer inaperçue si le blog a un peu d’audience. « C’est là toute la force des Blogs » insiste Loïc Le Meur.

Pouvoir discuter de l’information semble être l’atout des Blogs. Les formes de l’alter-journalisme contribuent à faire évoluer le statut du journaliste. Pour Stephen Bunard, Vice-président France de l’Association des journalistes européens et fondateur de www.europeplusnet.com, le Blog (contraction de Web-log, littéralement : clé pour réseau) équivaut à un courrier des lecteurs amélioré sans rien de réellement journalistique derrière.

A l’heure de l’Internet et de l’information facile d’accès, Pierre-Emmanuel Richard, soulève la question de la crédibilité des Blogs. Si la logique du journaliste est la déontologie, celle du blogueur reste floue. « Désormais, le grand nouveau média s’appelle Google. C’est aux journalistes qu’il revient de jouer la carte de la crédibilité, sans quoi leur rôle dans la société est rendu moindre ». Qui mieux qu’un sociologue pour répondre à cette question ? Jean-Marie Charon, sociologue au CNRS et spécialiste des médias, commente à la lumière de l’histoire de la presse populaire, l’évolution des nouvelles formes d’information. ‘Les médias se nourrissent entre eux. Lorsqu’un média naît, il apporte un nouveau fonctionnement à la profession. Il doit ensuite trouver son mode de fonctionnement propre. Ce phénomène est naturel pour un société basée sur l’information’.
_ Une chose est certaine pour Stéphane Mazzorato, rédacteur-éditeur à Le Monde.fr, « le journaliste devra, à l’avenir, devenir polyvalent. Il devra manier les Blogs, les forums et toutes les nouvelles formes d’information s’il veut rester crédible auprès de son audience ». Un pari patent en somme.

 

CHARGES DE PRESSE / JOURNALISTES
Amis ou ennemis ?

A l’occasion de la sortie de la 3ème édition du livre « Pratique des Relations Presse » de Philippe Morel aux éditions Dunod, l’ISCPA Paris a organisé une table ronde sur le thème : « Chargés de presse/journalistes : amis ou ennemis ? ». Conférence Animé par Philippe Morel, le débat a rassemblé : Laurent Durgeat, Gérant et Fondateur de PRformance ; Gilles Klein, Journaliste à Economie Matin ; Muriel Chapuis, Directrice de communication adjointe et rédacteur en chef de l’Evénementiel ; Isabelle Musnik, Directrice de la rédaction de la revue Influencia ; Eric Maillard, Directeur Général Adjoint de l’agence Ketchum ; Amanda Jones, Responsable des Relations Presse du Groupe Lafarge ; Stéphane Bribard, Directeur de la communication des NMPP. Des témoignages dans la salle de personnalités du monde de l’entreprise ou des médias ont contribué à animer un débat assez passionné.

La problématique est simple à poser, plus difficile à résoudre : elle touche à l’éternel enjeu de la frontière entre « communication » et « information » et des intérêts divergents des parties qui sont amenées à échanger des informations. Chaque milieu professionnel a bien entendu sa propre logique.

La conférence a permis de mettre en avant l’importance de relations de confiance durables dans la profession des relations presse en France. Selon plusieurs intervenants, les logiques professionnelles de chaque milieu appellent ainsi à plus de professionnalisme chez les directeurs de communication et idéalement à une éducation par ces derniers de leurs propres dirigeants. Une certaine méconnaissance ou peur ancestrale du pouvoir de la presse nuirait à un dialogue efficace.
Sur le fond, les intérêts communs entre le monde des médias et celui de la communication sont si nombreux que les divergences de fonctionnement peuvent heureusement être dépassées.

 

LES JOURNALISTES NE SONT PAS EN RESTE

Déjà en 2004, l’ISCPA Paris s’interrogeait, avec l’association A.Q.I.T. [[Association pour la Qualité de l’Information et de sa Transmission]], sur le thème « Qualité de l’information : rôle des écoles de journalisme ? ». Avec des intervenants aussi connus et appréciés dans la profession que Henri PIGEAT, Président du CFJ Paris, ancien président de l’AFP ; Pierre-Emmanuel RICHARD, à l’époque Directeur de l’ISCPA Paris ; Eric DUPIN, Ancien journaliste à Libération, Maître de conférences à l’IEP de Paris, les participants (journalistes professionnels, et étudiants) sont repartis plus lucides sur les conditions de sélection des informations qui permettent au citoyen de se forger une opinion.