Formation continue Reporter de Guerre Paris

Cette formation intensive de 5 jours s'adresse aux journalistes expérimentés.

Elle est destinée aussi bien aux journalistes en charge des questions de défense qu’aux reporters de terrain. Elle dispense des connaissances et une approche technique, nécessaires à la couverture des conflits contemporains.

formation reporter de guerre à Paris avec ISCPA

Edith Bouvier, journaliste indépendante, auteure de « Un parfum de djihad »

Après quelques années passées à Radio France et RFI, Edith Bouvier se lance en freelance et travaille pour différents supports médiatiques (radio, tv, presse écrite). Son format de prédilection reste le reportage. Elle le maîtrise et sait prendre des risques pour faire vivre ses témoignages. Elle aime raconter la vie des gens et principalement ceux en zones de conflits, sujets qui lui tient particulièrement à cœur.

En 2011, elle part clandestinement en Syrie au plus proche des combattants djihadistes, afin de témoigner de l’intérieur. Lors d’un bombardement à Homs, elle est grièvement blessée et sera exfiltrée par les services spéciaux français en mars 2012.

Elle a écrit deux livres :

  • Chambre avec vue sur la guerre, Flammarion, 2012.
  • Un parfum de djihad, Plon, 2018 (avec Céline Martelet)

Formation professionnelle de 5 jours

Objectifs

  • Comprendre les actions des armées au service de la politique étrangère de la France.
  • Se préparer à la couverture d’une zone de conflits.

Méthode Pédagogique

La formation mixe les apports théoriques en salle et des ateliers techniques en lien avec les réalités du terrain en situation de conflits.

  • Nombre maximum de participants : 12
  • Durée : 5 jours complets du lundi 17 au vendredi 21 juin 2019
  • Environ 8h de formation par jour
  • Chaque jour, un intervenant déjeunera avec les participants pour poursuivre les échanges

Contenu de la formation

  • Décrypter le monde de la défense pour couvrir un conflit armé
  • Présentation du cadre des opérations extérieures de la France
  • Quelle est la stratégie de Défense de la France ?
  • Comment les armées interviennent en zone dangereuse ?
  • Comment fait-on la guerre aujourd’hui ?
  • Comment travaillent les services de renseignements ?
  • Comment sécuriser notre matériel de reportage en zone de conflit ?
  • Comment se déplacer et communiquer en toute sécurité ?
  • Comment se préparer face aux risques sanitaires et traumatiques ?
  • Comment travailler avec les ONG en zones dangereuses ?
  • Comment protéger ses sources d’informations ?

Infos pratiques

  • Montant de la formation pour les 5 jours : 2 200€
  • Paiement sécurisé en ligne ou par chèque
  • En cas de déplacement pendant la formation, les frais de transport seront pris en charge par l’organisation
  • Inscription obligatoire avant le 15 mai 2019
  • Lieu de la formation : base aérienne 107 de Villacoublay
    Route de Gisy 78140 Vélizy-Villacoublay
  • Accès : bus 42, Tramway T6 ou RER C

Inscription ici

PROGRAMME DE LA FORMATION DU 17 AU 21 JUIN 2019

9H30-10H : ACCUEIL DES PARTICIPANTS

10H-12H : LE PROCESSUS DÉCISIONNEL DANS UNE RÉDACTION

Qui décide et dans quel contexte envoyer une équipe de journalistes à l’étranger ?
Julia Delage, Chef du service étranger BFM-TV

14H-16H : LA DÉFENSE NATIONALE EN FRANCE

Général Patrick CHARAIX
Général Patrick CHARAIXPilote de chasse et Ingénieur de l’école de l’air, Patrick Charaix a été Commandant de base à Djibouti puis second de la défense aérienne et des opérations aériennes. Auditeur de la 57ème session de l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale, il a commandé les forces aériennes stratégiques comme Général de corps aérien. Spécialiste en dissuasion nucléaire, défense et protection, il mène actuellement une activité soutenue de conférencier et ses interventions sont fréquemment recherchées par les médias

 

  • La politique de défense française : stratégies et moyens
  • Organisation et fonctionnement du ministère des armées et différentes force

16H-19H : LA COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE DE DÉFENSE

  • Le partage des responsabilités
  • Les organismes de communication du Ministère des Armées
  • Témoignage d’un sauvetage en zone dangereuse

9H-12H : LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Amiral Franck BADUEL
Spécialisé en lutte sous la mer sur bâtiments de surface, l’Amiral BADUEL a mené une carrière opérationnelle puis au sein d’états-majors de la marine. Il a ensuite servi au centre de commandement opérationnel de l’état-major des armées pour le suivi des opérations de 2006 à 2013 (Océan indien, Côte d’Ivoire, Libye, Afghanistan, opération Serval). Il mène des activités de conférencier auprès de Sciences Politiques Paris, Master Sécurité Défense du CNAM et instructeur à l’école supérieure de guerre ainsi qu’au Centre des Hautes Etudes Militaires (CHEM).

 

  • Les principales forces internationales
  • Nature et différenciation des conflits
Jean-Marc TANGUY
Jean-Marc TANGUY, reporter au magazine RAIDS AviationGrand reporter au magazine RAIDS Aviation, il collabore également à une demi-douzaine de titres spécialisés (Raids, Le Marin, Aérospatium, Piloter,…). Il a notamment couvert la guerre d’Afghanistan (6 reportages long format entre 2005 et 2012) et au Sahel (plus d’une quinzaine de reportages depuis 2013). Il a créé en 2009 l’un des blogs de référence sur les armées et la défense et tient également un compte twitter très suivi. Jean-Marc Tanguy est aussi l’auteur de 13 livres depuis 2011, dont un tiré d’un reportage inédit sur l’unité des forces spéciales au Sahel, et d’une vingtaine de hors-série chez Histoire et Collections.

 

14H-18H30 : LES ARMÉES AU SERVICE DE LA POLITIQUE INTERNATIONALE

Frédéric JOURNÈS, Directeur AIST au SGDSN
Frédéric JOURNÈS, Premier secrétaire à la Représentation permanente de la France auprès de l’Organisation des Nations UniesAncien élève de l’École Nationale d’Administration, promotion « Valmy » (1998), Frédéric JOURNÈS a successivement été Premier secrétaire à la Représentation permanente de la France auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York, entre 2003 et 2007, en charge des questions de désarmement). Il rejoint Athènes comme Premier conseiller en 2007, puis Kaboul aux mêmes fonctions en 2010. Nommé Directeur adjoint des affaires stratégiques, de sécurité et du désarmement en 2012, Frédéric Journès est appelé un an après aux fonctions de Directeur des Relations Internationales au CEA et de Gouverneur auprès de l’AIEA.

 

  • Les grand sprogrammes d’armement : l’adaptation des matériels aux nouveaux types de conflits
  • Le droit des conflits armés : le rôle des « legal advisers » (LEGADS)

 

Commissaire Lieutenant-Colonel Christophe DAVID
Christophe DAVID, Commissaire lieutenant-colonelIssu de la promotion 2000 de l’Ecole du Commissariat des armées (Salon de Provence), titulaire d’un Master 2 en sciences criminelles (Rennes) et diplômé de l’Ecole de guerre, le Commissaire Lieutenant-Colonel Christophe DAVID est chef de la cellule juridique opérationnelle du cabinet du chef d’état-major des armées. Il a été déployé en opérations extérieures comme conseiller juridique d’officiers généraux dans un cadre national ou multinational en Côte d’Ivoire, au Kosovo, en Afghanistan, et plus récemment au Koweït.

 

9H-12H :

  • Se déplacer et communiquer en zone de conflit : orientation, navigation, équipements, communication : outils de connexion interationale (4G, Wifi, valises satellites,…)
  • Intervention du Commando Parachutistes de l’Air (CPA 30)

14H-17H :

  • Cryptage, sécurisation d’un ordinateur, d’un téléphone portable, e-réputation (DGSI)
  • Sécurité des sytèmes d’information : les agences de renseignement et services spécialisés
  • Arnaud DE PELLEGARS, Directeur adjoint de la sûreté chez Naval Group
  • Témoignage de Roméo LANGLOIS (prix Albert Londres, ex otage en Colombie)

9H-12H : LA SANTÉ EN ZONE DE CONFLIT

Les bases d’un autodiagnostic et d’un traitement présomptif en situation isolée. Les différents cas pouvant être gérés localement ou nécessitant a priori une évacuation urgente/un conseil.

Médecin chef des services Alain PUIDUPIN
Alain PUIDUPIN, Médecin anesthésiste réanimateur urgentiste du Service de santé des arméesMédecin anesthésiste réanimateur urgentiste du Service de santé des armées ayant été engagé au Moyen Orient, en ex-Yougoslavie, en Afghanistan et en Afrique, ancien chef de service hospitalier militaire, mis à la disposition du centre opérationnel du Ministère chargé de la santé, auteur de nombreuses publications, en particulier sur le soutien médical en opérations et la prise en charge des blessés par armes de guerre lors d’attentats terroristes.

 

  • Pierre BARETTI, journaliste et rédacteur en chaef TF1

14H-17H : ATELIER PRÉPARATION AU DÉPART

La constitution d’une trousse médicale et la révision des CAT essentielles, l’organisation d’un recours en cas de problème de santé. Organisation de la sécurité sanitaire. Briefing médical avant le départ. Suivi et organisation d’un conseil médical de recours pendant le reportage.

9H-12H : TÉMOIGNAGES

  • Un ancien Commandant de force
Général François-Xavier LE PELLETIER DE WOILLEMONT
François-Xavier LE PELLETIER DE WOILLEMONTSecrétaire général adjoint de la défense et de la sécurité nationale depuis janvier 2018. Ancien élève de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, il est auditeur de la 57ème session du Centre des Hautes Etudes Militaires (CHEM) et de la 60ème session de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN). Il dispose d’une longue expérience des opérations extérieures, ayant été, entre autres, chef d’état-major de la FINUL et représentant militaire de la France au Liban, puis très récemment, commandant de l’opération BARKHANE, au Mali.

 

  • Un journaliste grand témoin Alain BARLUET (Le Figaro)
Alain BARLUET
Alain BARLUETGrand reporter, Alain BARLUET, Le Figaro, est président de l’association des journalistes de défense est correspondant défense au Figaro, auditeur de l’IHEDN. Il a été précédemment président de l’Association de la presse présidentielle.

 

LE RÔLE DES ONG ENGAGÉES DANS LES CONFLITS ARMÉS « RISQUES OU OPPORTUNITÉS ? »

Suzan PERRY
Suzan PERRYPolitologue francoaméricaine, le Professeur Susan Perry est directrice de recherches à l’Université américaine de Paris. Active dans le secteur humanitaire et la protection des populations vulnérables lors, elle a publié de nombreux ouvrages sur le droit humanitaire international et la protection des civiles en zone de conflit. Diplômée des universités de Brown et Yale aux États-Unis, Oxford en Angleterre, et l’Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales en France, le Professeur Perry dirige le Master de Relations internationales à l’Université américaine de Paris.

 

14H-17H : QUELLE POSTURE TENIR EN OPÉRATION ?

  • Général de brigade Jérôme PELLISTRANDI, IHEDN : comment se comporter face aux différences culturelles ?
  • Grand témoin Olivier FOURT : comment protéger ses sources ?
Olivier FOURT, journaliste spécialisé défense chez RFI
Olivier FOURT est journaliste depuis 20 ans. Dès sa sortie d’école il choisit la radio. Durant 10 ans, il a été présentateur sur plusieurs radios internationales : RMC-Monaco, Medi Maroc, Rfi… où il présente les matinales Afrique entre 2003 et 2008. Puis il devient journaliste en charge des questions de défense, ce qui l’amènera à se rendre en Afghanistan, dans la corne de l’Afrique, au Sahel et en Centrafrique avec les forces françaises. En 2012, il est auditeur de l’IHEDN Armement et Economie de la Défense et travaille alors sur les stratégies d’exportations d’armement vers les pays émergents. A Rfi, il dépend du service économie.