Le métier de producteur

Le métier de producteur

Les secteurs culturels visés sont soumis à une économie spéculative ayant une forte capacité d’exportation. Les règles sont complexes et fortement dépendantes des politiques nationales, donc sujettes à modification. C’est pourquoi, nous tenons à une formation intégrant tous les métiers liés à la production des œuvres et proposant une vision dynamique, historique et prospective. Nous donnons ainsi aux étudiants la capacité à se projeter à moyen terme en anticipant les contraintes de demain pour mieux réussir leurs montages de projet.

Quelles œuvres peut-on produire en sortant de l’ISCPA Paris ?

  • Films de fiction,
  • films documentaires,
  • films d’animation et d’images de synthèse,
  • programmes de divertissement (variété, jeu télévisé…),
  • oeuvres radiophoniques et sonores,
  • oeuvres musicales,
  • oeuvres multimédia : jeux vidéo, cd-roms…,
  • spectacles vivants (concerts, comédies musicales à vocation internationale, etc…)

Dans quels secteurs professionnels trouver un emploi ?

Les milieux sont ceux des secteurs culturels reposant sur la création d’oeuvres fixées sur un support et donc pérennes :

  • Chaînes de télévision (diffuseurs) ou sociétés de production filiales
  • Sociétés de production ou de distribution de films, organisateurs de festivals de cinéma
  • Majors musicales, distributeurs de produits musicaux et sociétés de production spécialisées en musique
  • Nouveaux opérateurs de diffusion sur Internet ou téléphonie mobile Structures d’organisation de spectacle vivant
  • Société de production de jeux vidéo

Quelques métiers…

Producteur
Le producteur est la personne qui détecte et met en lumière les œuvres d’auteurs, scénaristes, réalisateurs, artistes… C’est avant tout un entrepreneur. Lorsqu’il intervient en amont pour donner naissance aux projets dont il a acquis les droits, il est appelé Producteur délégué. Il est responsable des dossiers juridiques, financiers et prend toutes les décisions nécessaires (notamment créatives : choix du metteur en scènes, des principaux artistes…) pour garantir la pérennité des œuvres.
Quand arrive l’heure de la réalisation de l’œuvre, il devient Producteur exécutif. Responsable de la fabrication de l’œuvre, il reste garant du budget, des délais et du recrutement des équipes. En bon gestionnaire, il est réactif et sait soutenir les capacités créatives et techniques qui l’entourent. Lorsqu’il s’agit de deux personnes différentes, le producteur exécutif travaille pour le compte du producteur délégué.

Directeur de production
Engagé par le producteur exécutif, il est l’interface avec l’équipe de réalisation. Ce professionnel d’expérience intervient de la pré-production à la réalisation de l’oeuvre. Il est capable de chiffrer un projet et de diriger la production exécutive : direction du personnel, suivi des contrats, garantie de bonne fin de fabrication… Il est appuyé par un service comptable et une équipe de régisseurs.

Chargé de production
Ce professionnel est chargé de coordonner la collaboration entre les différentes équipes liées à un même projet (artistes, techniciens, prestataires…). Son champ de compétences est très vaste et dépend du contexte (petite production, chaîne de télévision, spectacle vivant…). Il est amené à suivre des dossiers de recherche de financement et/ou assurer des tâches de direction de production.

Chargé d’acquisition
Le chargé d’acquisition est un acheteur disposant d’une réelle expertise. Grâce à sa connaissance des marchés professionnels et des attentes du public, il met en œuvre la politique d’enrichissement de programmes ou complète le catalogue – des oeuvres ou des artistes – de l’unité pour laquelle il travaille. Ses missions sont multiples : repérage, évaluation des œuvres, gestion budgétaire, suivi des acquisitions… Il fréquente les marchés professionnels spécialisés, français ou internationaux, ce qui implique une grande mobilité.

Chargé de vente des droits, « vendeur international »
En maison de disque ou société éditrice de jeux vidéo, dans une chaîne de télévision, en tant qu’indépendant mandaté par des producteurs ou des distributeurs de cinéma, le chargé de vente des droits (ou le vendeur international mandaté) valorise les œuvres qui lui sont confiées auprès des distributeurs implantés sur les territoires du reste du monde (distributeurs de cinéma, éditeurs de DVD, chaînes de télévision, plateformes VOD ou de téléphonie mobile …). Toute l’année, il parcourt le monde, et fréquente les marchés internationaux.

Responsable de festival ou de marché professionnel
Il a pour mission d’organiser un événement spécialisé et identifié où se rencontrent auteurs, producteurs, chargés d’acquisition et vendeurs internationaux. Seuls quelques festivals importants peuvent se prévaloir d’être associés à un marché (Cannes, Mipcom, Midem, Singapour, Mip-TV, Los Angeles …)