La VAE en Journalisme, Communication et Production

L’ISCPA – Institut Supérieur des Médias a mis en place un dispositif VAE permettant sous certaines conditions d’obtenir un titre certifié en journalisme, communication ou production.

Qu’est-ce qu’une VAE ?

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) est un dispositif encadré par le code du Travail et qui permet de valoriser l’expérience professionnelle pour obtenir un diplôme en journalisme, communication ou production sans suivre un cursus de formation.

Le principal avantage de la VAE est qu’elle est ouverte à tous. Aucun niveau de formation n’est requis au préalable et vous pouvez en profiter quel que soit votre âge ou votre situation socioprofessionnelle (salariés en CDI, CDD ou intérim, non salariés, demandeurs d’emploi, bénévoles…). La seule condition est d’avoir une expérience professionnelle d’au moins un an dans le domaine du diplôme ou titre visé.

Comment se déroule une VAE ?

La validation des acquis de l’expérience consiste à démontrer que son expérience professionnelle correspond en tout ou partie aux compétences dans le référentiel du titre visé.

Cette validation peut être accompagné dans la rédaction de son dossier constitué d’un portefeuille de preuves qui sera soumis au jury de validation VAE.

L’évaluation de l’expérience personnelle et professionnelle permet d’obtenir :

  • La validation totale du titre
  • La validation partielle du titre
  • Le refus de validation

En savoir plus sur le processus VAE

Quels sont les titres obtenus dans le cadre d’une VAE ?

Comment effectuer son inscription en VAE ?

  • Étape préalable – Faisabilité d’une VAE

    Tout d’abord, vous devez avoir une idée précise du projet professionnel que vous souhaitez mener et vérifier qu’il est en parfaite adéquation avec les compétences que vous voulez valider.

    Aidez-vous et prenez connaissance des fiches RNCP disponibles sur le site de France Compétences. Commencez par faire votre bilan. Quelles sont vos compétences acquises en journalisme, communication ou production et celles non encore acquises ? Quels projets avez-vous menés dans ce domaine ?

    Vous pouvez consulter le site France VAE et/ou vous faire accompagner par l’ISCPA pour toutes interrogations sur la VAE.

  • Étape 1 – Le dossier de recevabilité (candidature et demande de VAE)

    Après avoir défini votre projet professionnel, il vous faut préparer un dossier comprenant vos expériences professionnelles antérieures ainsi que les connaissances que vous souhaitez valider.

    Ce dossier doit être envoyé à un organisme certificateur, comme une école spécialisée en journalisme, communication ou production, qui déterminera son admissibilité. Il étudiera les facteurs tels que la compatibilité entre le diplôme que vous visez et votre parcours académique ou professionnel.

    Si votre candidature est retenue, vous serez convoqué à un entretien avec l’organisme certificateur.

  • Étape 2 – La rédaction du dossier d’expérience

    Lors de l’entretien avec le jury, vous devrez présenter votre dossier d’expérience. Celui-ci doit comprendre un bilan de votre expérience professionnelle ou de vos études antérieures. Soyez exhaustif et ajoutez tout ce qui peut appuyer votre demande. Des missions en freelance, un emploi en agence ou chez l’annonceur…

    Mais ce n’est pas tout ! Cet entretien sera aussi l’occasion pour vous de défendre votre projet professionnel et de démontrer que vous avez acquis toutes les compétences nécessaires à l’obtention du diplôme ou de la certification ciblée.

    Pour se prononcer, le jury se basera sur le dossier que vous avez présenté ainsi que sur vos arguments. Vous devrez donc être convaincant et démontrer que vous méritez de valider le titre souhaité. Par ailleurs, afin de mieux vous évaluer, l’entretien peut comporter des mises en situation.

  • Étape 3 – La soutenance devant le jury

    À la fin de votre entretien, une décision finale sera prise. Cette décision peut prendre trois formes différentes :

    • Validation totale du titre : si les compétences évaluées correspondent en intégralité aux compétences exigées par le référentiel du titre visé,
    • Validation partielle du titre : si seule une partie de vos compétences est en adéquation avec les compétences exigées par le référentiel du titre visé,
    • Refus de validation : si votre dossier ne correspond pas aux compétences et exigences du titre visé.

Faire une VAE : les témoignages

Témoignage de Natalie FORITE, journaliste indépendante

Autodidacte, je me suis inscrite pour passer la « VAE journalisme » en 2006. Après une reconversion tardive et malgré 20 ans d’expérience dans l’audiovisuel, j’ai constaté qu’il était de plus en plus difficile de valoriser sur le marché de l’emploi un parcours professionnel non diplômé. À cette époque, l’ISCPA était le seul organisme parisien de formation au journalisme à avoir pris le risque de s’engager dans le processus de Validation des Acquis de l’Expérience. Ce fût incontestablement l’une des plus riches expérience de ma vie, mais aussi l’une des plus difficiles ! La VAE demande un gros investissement en temps et une réelle introspection, une analyse complète de l’expérience acquise, une revue exhaustive des réussites professionnelles passées mais aussi… des échecs. C’est un travail parfois très éprouvant. Sans un accompagnateur particulièrement investi, j’aurais sans doute abandonné tant il est parfois difficile de prendre le recul nécessaire pour comprendre quel parti nous pouvons aussi tirer de nos faiblesses ! Je n’ai pas regretté ! Avant même mon passage (réussi) devant le jury en juin 2008, j’avais le sentiment d’avoir « gagné » : la VAE m’a non seulement permis de valider mon expérience mais surtout de la valoriser. Depuis, j’ai pu suivre des formations auxquelles je n’avais pas accès (au CNAM notamment) et postuler à des emplois qui correspondent réellement à mes compétences… sans plus avoir à démontrer que mon expérience.

Nathalie FORITE
Journaliste indépendante, titre de journaliste ISCPA obtenu par VAE en 2008

Témoignage de Didier BONOLI, accompagnateur VAE

Je ne me suis jamais rendu compte que je savais tout ça. Cette remarque témoigne de la satisfaction d’un professionnel qui, engagé dans une VAE, a su transformer son expérience en objet de pensée. C’est le fruit de l’accompagnement qui s’inscrit dans une co-activité où les responsabilités de chacun sont dûment établies : l’accompagnateur permet, par un questionnement approfondi sur ses expériences, à un candidat fournissant un travail conséquent, de prendre conscience de ses compétences, connaissances et aptitudes développées tout au long de son parcours. L’accompagnement est donc une aide méthodologique indispensable à la construction d’un dossier à partir duquel le jury se prononcera. Il se décline en entretiens individuels, téléphoniques et par l’échange de mails entre les deux parties.

Didier BONOLI
Accompagnateur VAE

Le guide métiers de l’ISCPA

Guide métiers

Télécharger le guide

Pourquoi choisir l’ISCPA ?

Pourquoi choisir ISCPA

Les plus de notre école

Pour en savoir plus…

Pour une démarche VAE à l’ISCPA Paris
Contacter Catherine AZEMA

Pour une démarche VAE à l’ISCPA Lyon
Contacter Patrick GIRARD
Tél : 04 72 85 71 96

Pour une démarche VAE à l’ISCPA Toulouse
Contacter Nathalie MORIZE
Tél : 05 61 71 09 08