Le métier de rédacteur de presse

Le rédacteur est un journaliste spécialisé dans la presse écrite qui a pour principale mission de rapporter l’information d’une manière objective, désintéressée et claire, dans l’objectif de la rendre accessible au plus grand nombre. Il commence souvent sa journée très tôt et ne compte pas ses heures de travail. Pour exercer le métier de rédacteur de presse, il faut être passionné, audacieux et doté d’une culture générale solide.

Les missions du rédacteur de presse

Avant de publier l’information, le journaliste doit d’abord la recueillir en réalisant des enquêtes, des micro-trottoirs, des interviews, des couvertures d’événements, des conférences, des séminaires, etc. Il doit déployer tous les moyens possibles pour obtenir l’information et la transmettre avant les autres, en veillant bien évidemment à faire preuve de professionnalisme, à respecter la déontologie du métier et à vérifier l’authenticité des sources et la véracité des informations. Naturellement, le budget alloué par son employeur est une contrainte supplémentaire.

Dans la presse quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou bimensuelle, le rédacteur de presse participe aux conférences de rédaction pour discuter et décider du traitement à apporter à l’actualité et déterminer les sujets à aborder. C’est l’occasion pour les rédacteurs de défendre leurs sujets. Le rédacteur de presse est ensuite amené à collecter les informations qui vont lui permettre de donner forme à son article en prenant en considération les différents avis formulés par ses supérieurs. Curiosité et audace sont de mise car souvent, il est nécessaire de creuser pour comprendre les tenants et les aboutissants d’une information. Il doit également faire preuve de patience et d’insistance pour « arracher » l’information qui fera la différence et qui permettra à son article de se démarquer et de trouver son audience. Pour cela, le rédacteur de presse doit disposer d’un réseau de contacts bien établi et de sources bien informées. Lors de la rédaction de son article, il doit prendre soin de citer ses sources tout en veillant à respecter la ligne éditoriale de l’organisme de presse pour lequel il travaille en interne ou en freelance.

Devenir rédacteur de presse

Si par le passé, la profession pouvait accueillir des autodidactes, la formation académique est aujourd’hui indispensable pour ceux et celles qui veulent s’aventurer dans ce domaine. En effet, en s’inscrivant dans une formation de journalisme, les candidats se donnent les moyens de s’initier au métier dans les meilleures conditions en côtoyant  des professionnels issus des meilleurs organismes de presse en France et dans le monde. L’ISCPA permet à ses étudiants de suivre des stages dans des journaux, des magazines, des stations de radio et de télévision pour les mettre dans le bain avant la fin de leur cursus.

En France, la presse périodique et la presse quotidienne régionale (PQR) sont celles qui concentrent le plus d’emplois dans le secteur, suivies par la presse spécialisée et la presse quotidienne nationale. La rédaction web a ouvert de nouvelles opportunités pour les jeunes diplômés en journalisme.

Le salaire du rédacteur de presse

Plusieurs facteurs entrent en jeu pour déterminer le salaire du rédacteur de presse comme les années d’expérience, les compétences acquises, l’employeur, les contacts, etc. La rémunération varie du Smic à plus de 3 000 € brut par mois. Les jeunes diplômés qui travaillent à la pige touchent environ 60 € par feuillet.

Les compétences et les qualités requises

Pour gagner ses galons dans le métier de rédacteur de presse, les indispensables sont : une culture générale large, une belle plume et une bonne expression orale, une grande curiosité, audace, rigueur et ténacité, capacité d’analyse et de débat et disponibilité.