#MonAlternanceISCPA Claire, Chargée de com interne chez Orange

Les métiers de la communication requièrent de nombreuses qualités souvent citées ici et là : créativité, adaptabilité, polyvalence, esprit d’analyse… Ils nécessitent aussi de faire le plein d’expériences avant d’arriver sur le marché du travail, le bac +5 devenant aujourd’hui un critère de recrutement important.

iscpa-article-temoignage-alternance-claire-orange-header

Après avoir réalisé son Bachelor Communication* à l’ISCPA Toulouse, Claire a décidé d’y poursuivre ses études en Mastère Communication**, consciente qu’elle avait encore à apprendre, que ce soit à l’école ou en entreprise. C’est justement là qu’on la retrouve, alors qu’elle réalise sa première année de Mastère en alternance chez Orange en tant que Chargée de communication interne au sein de la Direction Grand Sud-Ouest. Une année qui lui a permis de grandir aussi bien professionnellement qu’humainement. Avec ce témoignage #MonAlternanceISCPA, elle revient sur ses choix d’orientation, sur les principales différences entre stage et alternance mais aussi sur son quotidien avec l’équipe Orange.

#MonAlternanceISCPA Claire, Chargée de com interne chez Orange

Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je suis entrée à l’ISCPA Toulouse directement après le lycée pour effectuer le Bachelor Communication. Après mes trois années, j’ai décidé de poursuivre ma formation à l’ISCPA avec le Mastère Communication en alternance. Je sentais que les différents intervenants de l’école avaient encore beaucoup de choses à m’apprendre et en même temps je voulais augmenter mon expérience professionnelle. Sinon, d’un point de vue perso, je suis passionnée de jeux et du Japon ! 🙂

Pourquoi avoir choisi la communication après ton bac ?

Pourquoi la com ? Parce que j’étais particulièrement intéressée par le côté stratégique, créatif et web. La communication est aussi un domaine avec des métiers très diversifiés qui peuvent être pratiqués dans différentes structures (entreprise, agence ou encore freelance).

J’ai donc choisi d’intégrer l’ISCPA parce que le programme me permettait d’aborder la dimension stratégique mais aussi plus opérationnelle avec la création graphique et les différents logiciels Adobe. Je pouvais aussi mettre en pratique chaque année tout ce que j’apprenais avec les projets liés à de vrais clients. Et puis, j’ai suivi mon instinct qui m’a dit d’aller à l’ISCPA Toulouse quand je suis venue aux portes ouvertes !

Et quelles sont les principales évolutions que tu vois entre le Bachelor et le Mastère ?

En C3, nous avions des projets mais ceux-ci s’étalaient sur toute l’année. La charge de travail était donc répartie et c’était plus une épreuve d’endurance. Nous avons notamment eu deux clients à qui nous avons fait deux recommandations stratégiques.

En 1ère année de Master, le fonctionnement est différent car nous sommes 3 semaines en entreprise et 1 semaine en cours. Chaque semaine de cours est ainsi basée sur une thématique précise (stratégie de contenus, stratégie social media, UX design…). Nous avons donc un seul client sur toute l’année et nous devons lui présenter une recommandation complète sur la thématique de la semaine. Par exemple, si notre semaine au campus porte sur le référencement naturel, nous devons in fine lui proposer une stratégie de SEO adaptée à son entreprise. Nous ne sommes plus du tout sur de l’endurance mais sur un sprint. Le travail est intense mais nous permet de mettre directement en pratique la notion étudiée. L’intervenant est là pour nous guider dans notre projet.

Tu as découvert l’alternance cette année. Quelles sont les principales différences avec le stage ?

Je dirais que toutes les différences émanent d’un seul élément : le temps que nous passons en entreprise. Le stage est beaucoup plus court qu’une alternance. Moins tu passes du temps en entreprise et moins elle pourra te confier des missions en autonomie ou sur la durée. C’est pourquoi en stage en première et deuxième année j’ai eu une seule grande mission que je devais réaliser, respectivement chez Thales et Gironde Numérique. En troisième année, j’ai réalisé un stage de 5 mois chez Altitem et j’étais chargée de créer un plan de communication et de l’appliquer. J’avais donc eu une mission sur la durée mais je n’ai pas pu la mener à son terme car il aurait fallu que je reste au moins un an.

En alternance chez Orange, je suis sur des projets de plus longue durée. Et plus le temps passe, plus ma tutrice, Muriel Formont, me propose des projets en autonomie car elle sait ce que je peux faire. Je suis vraiment devenue un membre de l’équipe et mon travail est utile au quotidien. La durée instaure aussi des relations de confiance et je sais exactement ce que ma manager attend de moi lorsqu’elle me confie un travail.

Il y a également un temps d’adaptation lorsqu’on arrive dans une entreprise. Un mois d’adaptation peut être très long lorsqu’on est en stage, surtout s’il est court. Ça réduit considérablement la mise en pratique. En alternance, ce mois est rentabilisé puisqu’on s’inscrit dans la durée, sur 1 ou 2 ans. La confiance a aussi le temps de s’épanouir

Quel est ton « Top 3 » de l’alternance ?

  • Accompagner une entreprise dans sa stratégie de sa communication et voir l’utilisation de ses réalisations
  • Bénéficier d’une expérience professionnelle approfondie et sur la durée
  • Expérimenter un métier en conditions réelles et savoir si c’est celui que l’on voudrait pratiquer sur plusieurs années.
  • En bonus : profiter de l’accompagnement de sa tutrice !

De l’autre côté, le plus compliqué est sûrement de devoir boucler tous ses projets avant de repartir en cours. Une semaine entière au campus est vraiment quelque chose de bien pour moi car ça me permet de séparer le côté entreprise et le côté école. Quand je suis en entreprise, je travaille pour l’entreprise et quand je suis à l’école je bosse mes projets à fond.

Peux-tu nous présenter le service d’Orange dans lequel tu as évolué cette année ?

Je suis à la Direction Orange Grand Sud-Ouest, au pôle Strat & Contenus. L’équipe se charge d’informer les salariés en interne des projets ou des offres, ou encore de mettre en lumière un service ou une personne dans une newsletter qui part tous les lundis sur la Nouvelle Aquitaine et l’Occitanie. Elle accompagne également les services dans la création et la mise en place de plans de communications interne.

Quelles sont plus précisément tes missions ?

J’aide à la réalisation de cette newsletter et donc à la rédaction d’articles. Je vais chercher l’information, interviewer des personnes si besoin et ensuite décider du format le plus adéquat pour traiter cette information. Ce peut être un article rédigé, une infographie, un visuel ou encore une vidéo.

J’aide également à la réalisation et à l’exécution des plans de communication pour les services. Enfin, j’ai des missions ponctuelles de graphisme.

Qu’auras-tu appris au cours de cette année ?

La newsletter devant paraître tous les lundis, j’ai appris à tenir une deadline serrée. J’ai également appris à rédiger pour transmettre l’information de la meilleure manière possible. J’ai pu mettre à exécution mes qualités de graphiste tout en suivant la charte graphique. Et surtout, en cette année de M1, j’ai appris à utiliser After Effects ! Je peux à présent créer mes propres vidéos et animations pour Orange.

J’ai appris à travailler avec une équipe qui est à distance car ma tutrice est à Toulouse mais le reste de l’équipe est à Bordeaux. J’ai aussi découvert des métiers et la raison d’être d’Orange.

Et surtout, j’ai eu la chance d’avoir une tutrice qui m’a fait – et me fait toujours – confiance et qui m’a guidé pour que tout se passe au mieux. Je sais maintenant ce que j’attends de mon futur manager. J’ai conscience de ce dont je suis capable. C’est une expérience très enrichissante pour moi !

 

*BACHELOR COMMUNICATION – Titre certifié de « Responsable Projet Communication interne/externe » Communication inscrit au RNCP au niveau 6 (ancien niveau II) – code 18088, code NSF 320m, par arrêté du 11/12/2018, publié au J.O du 18/12/2018, code CPF 248577

**CYCLE MASTÈRE COMMUNICATION – Titre de « Directeur de projet communication » – Diplôme reconnu par l’Etat, titre enregistré au RNCP de niveau 7 (ancien niveau I) à bac +5, code NSF 320n, par arrêté du 25/02/2016, JO du 17/03/2016

Autres témoignages alternance

#MonAlternanceISCPA Claire, Chargée de communication à l’EFS
Toulouse
Témoignage alternance
Le 19 août 2023

#MonAlternanceISCPA Claire, Chargée de communication à l’EFS

La communication peut être au service d’une marque, d’un produit, d’un service ou même d’une cause. Faire connaitre, sensibiliser, collecter, fédérer… autant de missions confiées aux professionnels de la com’ qui permettent de donner du sens à son métier.

Lire la suite

#MonAlternanceISCPA Enora, Chargée de communication éditoriale chez Orange
Toulouse
Témoignage alternance
Le 22 juillet 2022

#MonAlternanceISCPA Enora, Chargée de communication éditoriale chez Orange

Lorsqu’on a ciblé un secteur d’activité ou une typologie d’entreprise dans sa recherche d’alternance, il faut ensuite savoir se donner à fond pour mettre toutes les chances de son côté. Bien préparer ses candidatures, ses entretiens mais également ne pas avoir peur de relancer, de manière habile et pertinente, les recruteurs.

Lire la suite

#MonAlternanceISCPA Oriane, chargée de communication interne à Pierre Fabre
Toulouse
Témoignage alternance
Le 06 juillet 2022

#MonAlternanceISCPA Oriane, chargée de communication interne à Pierre Fabre

Dans sa vie professionnelle comme personnelle, il est important de se fixer des objectifs ambitieux. Ne pas avoir peur de candidater dans l’entreprise de ses rêves ou au sein de la marque phare de son territoire. Cela peut permettre de déboucher sur de belles histoires professionnelles.

Lire la suite

#MonAlternanceISCPA Chloé, chargée de communication externe à Ecocert
Toulouse
Témoignage alternance
Le 22 juin 2022

#MonAlternanceISCPA Chloé, chargée de communication externe à Ecocert

Pourquoi s’inscrire dans une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) ? Au regard des enjeux environnementaux, sociaux ou sociétaux, adopter des pratiques plus éthiques et plus durables peut sembler aujourd’hui une nécessité. On peut en effet difficilement ne pas se soucier de l’impact que son entreprise exerce sur la société, sur le monde d’aujourd’hui et de demain.

Lire la suite

#MonAlternanceISCPA Margaux, chargée de communication à l’ENAP
Toulouse
Témoignage alternance
Le 24 mai 2022

#MonAlternanceISCPA Margaux, chargée de communication à l’ENAP

L’alternance comme une bouée de sauvetage. Si le rythme peut parfois être exigeant, l’alternance permet néanmoins d’ancrer son projet dans la réalité. Travailler, avoir un pied sur le terrain, pour mieux avancer et toucher du doigt les contours de son futur métier.

Lire la suite