Le métier de journaliste reporter d’images (JRI)

Le journaliste reporter d’images (ou JRI) est un journaliste de terrain, plongé au cœur de l’actualité. Spécialisé dans la réalisation de reportages, il est multi-casquettes, cumulant à la fois les fonctions de reporter, cameraman, preneur de son ainsi que réalisateur. L’ISCPA vous propose de découvrir le métier de journaliste reporter d’images, ses missions, sa formation et les qualités requises.

Fiche métier journaliste reporter d'images, ISCPA Ecole de journalisme

Les missions du journaliste reporter d’images

Le journaliste reporter d’images compte plusieurs missions à son actif. Il va intervenir à divers niveaux, à commencer par la sélection de sujets potentiels, présentés en conférence de rédaction.

Une fois les sujets arrêtés, il va devoir rechercher et collecter des renseignements et trouver les contacts pour la réalisation de son reportage. Ensuite, il devra assurer lui-même les interviews tout en définissant l’angle à donner à son reportage. Il est également en charge des prises de vue, des prises de son ainsi que du montage.

Il traite de sujets d’actualité sous forme de reportages télévisés, de documentaires, mais aussi d’articles pour les magazines. Il peut, s’il le souhaite et si son employeur le juge opportun, être accompagné sur le terrain d’un rédacteur-reporter. En plus de ses missions, le JRI se doit de suivre l’actualité et d’être à même de proposer plusieurs sujets dans la même journée. Le JRI est amené à travailler pour diverses sources comme la télévision, les agences de presse audiovisuelle ou encore les sociétés de production, entre autres.

Les compétences et les qualités requises

Le journaliste reporter d’images, de par ses nombreuses attributions, doit posséder un large éventail de compétences mais aussi de qualités personnelles pour assurer ses missions. De la réalisation à la rédaction en passant par le montage, il doit maîtriser toutes les techniques et approches et justifier d’une grande polyvalence. Sa rigueur contribue à la qualité de son travail. La mobilité ne doit pas être un frein pour lui, sa curiosité doit être sans limite et il doit avoir un bon relationnel. Faire preuve d’une grande culture générale est également une qualité fondamentale.

 


TECHNIQUE

INVESTIGATION

MOBILITÉ

 

Le métier de journaliste reporter d’images peut être stressant et, au cours d’un reportage, il faut s’attendre à l’inattendu. Avoir un bon mental, une bonne résistance au stress et se montrer réactif sont donc également des qualités importantes pour exercer cette profession.

*Chiffres de la CIDJ.

Agenda : focus sur une journée type d’un JRI (variable selon l’actualité)

  • 8h30 – Lecture de la presse et conférence de rédaction journal TV :
    proposition de sujets à partir de l’actu et des infos reçues
  • 9h15 – Sujets validés, départ en reportage et prise de rdv téléphoniques pour interviews
  • 9h45 – Départ pour couvrir reportage sur thématique : « les bonnes résolutions de la rentrée, quel sport choisir ? »
  • 10h00 – Arrivée club de fitness : interview d’un coach, images cours collectif, interview participants
  • 11h00 – Conférence de presse ouverture d’un centre de jeux vidéo. Interview directeur du centre, prises de vue des  installations et  mise en situation de joueurs
  • 12h00 – Reportage inauguration nouveau pont : interviews maire de la ville, architecte, micro-trottoir riverains
  • 13h00 – Déjeuner presse : présentation d’un produit innovant créé en région
  • 14h00 – Retour à la rédaction pour dérushage sujets, écriture des commentaires, montage et enregistrement.
  • 18h00 – Transmission des sujets au rédacteur en chef pour validation et organisation du journal
  • 18h10 – Départ en urgence pour couverture événement (manifestation)
  • 19h10 – Couverture événement en direct dans le journal TV
  • 19h40 – Départ sur soirée d’ouverture d’un nouveau bar à cocktails :
    visite du lieu, rencontre des dirigeants
  • 20h00 – Fin de la journée

Le salaire du journaliste reporter d’images

En début de carrière, le salaire du journaliste reporter d’images est entre 1 500 et 2 300 euros brut par mois*.
Il faut savoir qu’il est plus courant pour un JRI d’être rémunéré à la pige (75 euros brut en moyenne) ou au forfait (95 euros brut en moyenne)*. Cette rémunération dépend en grande partie de la région où exerce le JRI, mais aussi du média pour lequel il travaille.


Comment Devenir journaliste reporter d’images ?

Pour accéder au métier de journaliste reporter d’images, il est indispensable de suivre une formation en école de journalisme, de niveau Bac+3 ou Bac+5.
 
iscpa école journalisme
L’ISCPA propose ainsi à ses étudiants des formations en journalisme, du Bachelor au Cycle Mastère, leur permettant de se former à plusieurs métiers, notamment celui de journaliste reporter d’images. Vous aurez ainsi l’opportunité de vous professionnaliser et d’acquérir des connaissances plébiscitées par les chaînes de télévision, les sociétés de production audiovisuelle, les agences de presse audiovisuelle ou encore les agences de communication.

Bachelor Journalisme

En 3 ans après le bac, la formation prépare les étudiants aux métiers de journaliste TV, radio, presse écrite et presse web. Un apprentissage par la pratique (nombreux projets et réalisations média, 3 à 5 mois de stage par an…) et un diplôme reconnu par l’Etat permettent de répondre aux besoins de la profession et de devenir un journaliste plurimédia.
Découvrez le Bachelor Journalisme

L’un de nos Cycles Mastères professionnels en journalisme

En deux ans après un Bac +3, ce cursus forme des journaliste experts en développement éditorial au sein d’une rédaction multimédia. Les diplômés maîtrisent ainsi les techniques journalistiques audiovisuelles sur tous les supports, le data journalisme et la gestion des contenus.
Découvrez nos Cycles Mastères professionnels en journalisme

 

DEMANDEZ UNE DOCUMENTATION TELECHARGEZ LE GUIDE METIERS DE L’ISCPA TOUTES NOS FICHES METIERS