#MonStageISCPA Louis, journaliste au service des sports de La Dépêche du Midi

Couvrir l’actualité locale permet de traiter de sujets nombreux et variés. Il en va de même pour l’actualité sportive au sein d’une rédaction locale. Interviews en face à face, rencontres en tribune de presse, déplacements avec les clubs, conférences de presse… Les terrains de jeu sont multiples pour un étudiant en journalisme passionné.

#MonStageISCPA Louis, journaliste au service des sports de La Dépêche du Midi

Étudiant à l’ISCPA Toulouse, Louis souhaite devenir journaliste sportif depuis plusieurs années. Pour donner de la matière à son projet, il s’est donné les moyens d’intégrer la rédaction sport de La Dépêche du Midi lors de son stage de deuxième année de Bachelor Journalisme*. Une superbe expérience qui lui a permis de multiplier les rencontres, d’apprendre, de nourrir sa curiosité et de pratiquer son futur métier au quotidien. Au travers de cette interview #MonStageISCPA, il nous livre les coulisses de son expérience.

Ce stage aux services des sports, c’était un objectif pour toi ?

Oui, ma volonté était d’effectuer un stage dans un service 100% sports car mon projet est vraiment de devenir journaliste sportif. Ainsi, j’avais coché le nom de La Dépêche dès mon stage de 1ère année.

Durant ce premier stage, j’ai profité d’une partie de mon temps libre pour avancer mon rapport de stage ainsi que mon CV que j’ai réalisé au format de La Dépêche du Midi. Ensuite, j’en ai discuté avec notre intervenant de maquette, Sébastien Marcelle, également responsable desk web à La Dépêche, pour avoir son avis sur mon CV. Une fois que ce dernier était terminé, Sébastien a touché un mot au responsable des sports, Jérôme Lacroix. Cette mise en relation, ajoutée à ma lettre de recommandation de mon premier stage, m’a fortement aidé à trouver ce stage.

Tu avais déjà de l’expérience dans le domaine ?

Dès 2018, j’ai commencé à écrire des articles le week-end en tant que correspondant sportif pour Ouest-France, premier quotidien français. Cette opportunité faisait suite à un stage de Terminale réalisé dans une de leur rédaction au sein du service des sports. C’est une fonction que j’ai arrêtée lors de mon arrivée à Toulouse en 2020.

Ensuite, lors de mon stage de première année à l’ISCPA, j’ai eu l’occasion d’assurer la couverture de l’actualité du club de l’En Avant Guingamp, puis je suis une nouvelle fois devenu correspondant sportif. Ce type d’expérience est possible grâce à la bonne réalisation des stages, mais aussi avec du travail et du professionnalisme. C’est ce qui permet de poursuivre l’aventure au sein d’un média, qu’il nous accorde sa confiance sous un nouveau statut. Commencer par correspondant sportif est un formidable moyen de mettre un premier pied dans le domaine, d’apprendre sur le terrain et de mettre en pratique tout ce que l’on peut apprendre à l’école.

Retrouvez en vidéo, 3 choses à savoir sur le stage de Louis à La Dépêche du Midi :

generic-rte-media-video-thumbnail

Comment est organisée la rédaction sport ?

Le service des sports se trouve dans le grand open space de la rédaction de La Dépêche du Midi. Il existe la partie des Sports 31, qui sont la partie locale des Sports, et les Sports généraux, qui suivent entre autres le Toulouse Football Club et le Stade Toulousain.

Jérôme Lacroix est le chef des Sports généraux, puis de nombreux journalistes l’accompagnent. Patrick Desprez et Théo Faugère sont plus axés sur le football, tandis que Patrick Lauga et Matthieu Gherardi s’occupent du rugby. Arthur Tirat, quant à lui, maîtrise les deux sujets. Aussi, Patrick Louis s’occupe des sports divers à distance. Les week-ends, une personne chargée du secrétariat de rédaction venait donner un coup de main, tout comme deux étudiants en école de journalisme.

Quels sont les conseils qu’ont pu te donner ces journalistes ?

J’ai beaucoup appris à propos de la rédaction, notamment la différence qui peut exister entre un article web et un article print. J’ai aussi été formé à la titraille des papiers, qui sont la clé de tout. Enfin, je me suis également rendu compte de l’importance de l’écriture, dans le sens où chaque article est une formidable histoire à raconter. Je m’en suis notamment rendu compte lorsque j’ai interviewé mon propre collègue Théo Faugère, dans le cadre de mon rapport de stage. J’ai également pu bénéficier de multiples conseils à propos des reportages réalisés sur le terrain, ou encore lors des rencontres sportives passées en tribune presse.

Peux-tu nous donner un exemple de journée type lors de ce stage ?

Je n’avais pas forcément de missions définies, dans le sens où j’étais vraiment un appui pour les journalistes. Je me rendais disponible pour gérer la partie web, prendre en main un compte-rendu de match, me rendre sur le terrain pour réaliser un reportage, faire le live d’une rencontre, ou encore prendre en main une interview.

Une journée type commençait officiellement vers 14h30-15h, heure à laquelle j’arrivais à la rédaction. Cependant, je profitais également de ma matinée pour m’informer sur l’actualité générale, mais surtout l’actualité sportive (Infosport, L’Équipe, La Dépêche…). En fonction des missions qui m’avaient été confiées le lundi à la réunion hebdomadaire, j’utilisais mon temps pour faire des recherches sur mes prochains sujets, rentrer en contact avec mes intervenants, voire même préparer et réaliser leur interview. Les journées se terminaient le plus souvent aux alentours de 00h00, après le bouclage du journal du lendemain.

Je crois que tu as un souvenir particulier de ton premier reportage…

Mon tout premier reportage a été un événement marquant, dans le sens où il a résonné comme le tout premier papier important que j’ai réalisé lors de mon stage. Le lendemain de Noël, la rencontre de Boxing Day entre le Stade Toulousain et le Stade Français, qui devait se tenir au Stadium de Toulouse, a été annulée en raison du Covid. J’ai alors été chargé d’aller effectuer un reportage afin de trouver des gens qui n’avaient pas été informés de ce report. Sur place, j’étais livré à moi-même. C’était mon premier reportage et il y avait un peu de stress. Finalement, je suis parvenu à ramener un sujet intéressant qui a été apprécié par mes collèg.

Sinon, l’interview qui m’a marquée est celle réalisée avec Driss Trichard, latéral gauche de Dunkerque formé à Toulouse. Avant la rencontre entre les deux équipes au Stadium, et le retour de Driss dans la Ville rose, j’ai réalisé une interview avec lui pour revenir sur son expérience toulousaine et son parcours atypique. C’est un entretien que j’avais vraiment bien préparé et qui s’est très bien déroulé, puisque j’ai fait en sorte de mettre à l’aise mon interlocuteur. Ce qui a donné une interview vraiment très enrichissante pour moi.

Enfin, quelle est pour toi la qualité essentielle pour être journaliste sportif ?

La qualité essentielle serait celle d’être curieux. Curieux, car il faut s’intéresser à tout, et ne pas se contenter de suivre le sport ou l’équipe qui nous tient à cœur. Le journalisme sportif requiert une connaissance globale du monde du sport, du vélo en passant par le volley etc… L’objectif n’est pas de tout connaître sur le bout des doigts, mais d’avoir des notions sur différents domaines. Cela permet ensuite de proposer des sujets de qualité, mais également d’être un meilleur journaliste sportif. La curiosité entraîne également, forcément, le fait de lire les journaux, lire des livres, ce qui influe sur la qualité de l’écriture et contribue à son amélioration.

 

*CYCLE BACHELOR JOURNALISME – Titre de « Journaliste » à bac +3 enregistré au RNCP n°35743 de niveau 6 (EU), code NSF 321, par décision du 08/07/2021

Autres témoignages stage

#MonStageISCPA Nicolas, Journaliste sportif à la Dépêche du Midi
Toulouse
Témoignage stage
Le 25 août 2023

#MonStageISCPA Nicolas, Journaliste sportif à la Dépêche du Midi

La curiosité et l’éclectisme, deux qualités importantes à avoir en stock lorsqu’on est journaliste. Avoir un sujet de prédilection peut s’avérer utile mais savoir parler de tout (et s’y intéresser) est primordial afin de s’ouvrir un maximum de portes.

Lire la suite

#MonStageISCPA Florent, Journaliste Reporter d'images chez viàOccitanie
Toulouse
Témoignage stage
Le 05 août 2023

#MonStageISCPA Florent, Journaliste Reporter d’images chez viàOccitanie

On peut avoir été bercé par Dailymotion, YouTube puis Twitch et garder un attachement particulier pour la télévision. L’audiovisuel regroupe en effet une grande variété de plateformes, des chaines, de formats et tout autant de métiers. A commencer par ceux du journalisme.

Lire la suite

#MonStageISCPA Aurore, journaliste à Radio scoop et Lyon 1ère
Toulouse
Témoignage stage
Le 15 juin 2022

#MonStageISCPA Aurore, journaliste à Radio scoop et Lyon 1ère

Partir à l’aventure dans une ville que l’on ne connait pas, c’est aussi démontrer sa curiosité d’esprit, son esprit d’initiative et sa capacité d’adaptation. En quelques mots, certaines des qualités essentielles afin d’exercer le métier de journaliste.

Lire la suite

#MonStageISCPA Simon, Assistant d’édition sur la chaîne L’Équipe
Toulouse
Témoignage stage
Le 01 juin 2022

#MonStageISCPA Simon, Assistant d’édition sur la chaîne L’Équipe

Mettre les pieds sur un plateau TV, travailler avec des journalistes que l’on a l’habitude de regarder à la télévision, évoluer avec d’anciens sportifs que l’on a adulé (ou détesté)… Faire ses premiers pas dans un grand média sportif peut parfois s’avérer délicat. Mais avec de l’investissement, de l’écoute et du travail, cela peut s’avérer une superbe expérience, un révélateur de projet.

Lire la suite

#MonTémoignageISCPA – Bachelor Journalisme
Lyon
Témoignage stage
Le 21 mai 2022

#MonTémoignageISCPA – Bachelor Journalisme

Découvrez le témoignage d’Edgar Guyon, étudiante en 2ème année de Bachelor Journalisme à l’ISCPA Lyon !

Lire la suite