#MonStageISCPA Owen, Journaliste au Courrier du Parlement

Si l’expression de « quatrième pouvoir » désigne la presse et les médias en général (face aux pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire), il n’en demeure pas moins que le journaliste politique se doit d’être au contact de ces autres « pouvoirs ». Avec distance, passion et objectivité.

#MonStageISCPA Owen, Journaliste au Courrier du Parlement

Le journalisme politique, c’est justement ce qui passionne Owen, étudiant en 2ème année de Bachelor Journalisme* à l’ISCPA Toulouse. Avant de retrouver les bancs de l’école, il a réalisé un stage de deux mois au sein d’un média destiné notamment aux élus et dirigeants politiques “Le Courrier du Parlement”. Avec son témoignage (réalisé avant la période de confinement en France), il nous raconte notamment les origines de ce projet professionnel, lors d’une élection outre atlantique, les spécificités de ce métier ou encore la posture à adopter lors des différentes interviews. On vous laisse entrer dans l’arène, place à ce nouvel épisode #MonStageISCPA !

#MonStageISCPA Owen, Journaliste au Courrier du Parlement

Peux-tu nous présenter le média pour lequel tu as réalisé ce stage ?

J’ai travaillé pour une rédaction qui produit du contenu pour deux revues : “Le Courrier du Parlement” et “Le Courrier du Parlement Européen”. Le premier se concentre sur l’actualité politique et économique de la France, à travers des articles bien entendu mais surtout des interviews avec diverses personnalités. “Le Courrier du Parlement” se décline également en format “hors-série”, proposant un numéro sur un territoire en particulier et pour lequel divers acteurs politiques et économiques locaux viennent intervenir pour présenter leur ville ou leur région.
Sa version européenne fonctionne de la même manière mais se démarque avec quelques spécificités. Il s’adresse à un public international donc on y retrouve des sujets traduits en anglais et les numéros peuvent concerner des territoires en dehors de la France, notamment en Belgique. Ces deux revues proposent un suivi de l’info un peu plus pointu et s’adresse ainsi à un public averti sur ces sujets, notamment les élus eux-mêmes. Elles sont d’ailleurs distribuées à l’Assemblée Nationale ainsi qu’au Parlement Européen.

Politique, enjeux sociétaux… qu’est-ce qui t’attire dans cette forme de journalisme ?

Ce stage s’inscrit en effet dans mon projet professionnel ! C’est déjà une manière de travailler sur un sujet qui me passionne depuis longtemps. Il y a beaucoup de choses à dire et à raconter sur ce domaine en perpétuelle évolution. Un des aspects du métier de journaliste que j’apprécie particulièrement sont les échanges et les discussions que l’on a avec les personnes que l’on rencontre. J’en apprends donc énormément de cette manière et c’est, en plus d’être un atout professionnel, une super expérience personnelle. Le journalisme politique est propice à ce type d’échange et nous amène à rencontrer des personnes très intéressantes issues domaines variés.

D’où te vient ce goût pour le journalisme politique ?

Mon intérêt pour le journalisme politique s’est confirmé lors des élections américaines de 2016. C’était un événement politique majeur avec des enjeux extrêmement importants pour le monde entier. C’est à ce moment-là que j’ai vraiment pris conscience de l’importance d’une information de qualité pour tous, notamment dans une élection où il était beaucoup question des “fake news”. Devenir journaliste politique est donc né de la volonté de partager une information fiable et au plus grand nombre, dans le souhait de faire de la politique un sujet accessible et pour que chacun puisse se construire son propre avis de manière confiante.

Comment est organisée la rédaction du Courrier du parlement ?

Un sommaire complet est réalisé pour chaque numéro à sortir. Dans ce document, on retrouve les différentes parties du numéro, les personnes à interviewer ainsi que les sujets à traiter. A partir de là, la rédaction se répartit les diverses tâches, prenant compte bien entendu des compétences de chacun. On se retrouve ainsi avec une liste de personnes à contacter et il faut s’assurer de planifier toutes ces interviews pour les jours à venir. Ces interviews représentent la majorité du travail des journalistes de la rédaction mais il arrive bien entendu qu’il faille se rendre en conférence de presse par exemple pour produire un article. Lorsqu’une interview ou un article est finalisé et corrigé, les formats “bruts” sont envoyés un à autre service qui s’occupe de la mise en page afin de produire le “BAT”. Ils seront ensuite tous envoyés à un imprimeur pour la sortie du numéro.

Parle-nous précisément de tes missions…

Etant donné que “Le Courrier du Parlement” est un mensuel, les journées sont moins imprévisibles qu’un quotidien par exemple mais nécessite tout de même une certaine organisation. Il est important au début de la journée de vérifier ses mails, de s’assurer que toutes les interviews sont correctement planifiées et de voir ce qui est prévu pour la journée. Nous pouvons ainsi enregistrer plusieurs interviews par jour avant de commencer à les retranscrire et de les envoyer à la mise en page. Ces interviews représentaient la majorité de mon travail au sein de la rédaction mais il pouvait arriver qu’on me demande de partir assister à des conférences et de produire des articles.
Il était important de rester disponible tout au long de la journée, étant donné que les échanges entre les personnes à interviewer et la rédaction étaient fréquents. Il fallait donc régulièrement envoyer des mails ou passer des appels. Il y a ainsi plusieurs tâches à la fois sur lesquelles on travaille et il est essentiel de s’organiser correctement pour fournir le travail en temps voulu.

Quelles impressions gardes-tu des interviews de personnalités politiques ?

J’ai pu interviewer de nombreuses personnalités politiques et pas seulement des élus français ! J’ai pu échanger avec des échevins à Bruxelles comme des élus départementaux dans la Meuse. De plus, parmi les personnes avec lesquelles j’ai pu échanger, il y avait également des chefs d’entreprise ou des personnalités issues du monde scientifique. A titre d’exemple, j’ai eu l’opportunité d’échanger avec le directeur général de l’Agence Nationale de la Recherche, Thierry Damerval. Ainsi, chacune de mes interviews ont été l’occasion pour moi d’en apprendre plus dans divers domaines.

Pour un jeune journaliste, l’expérience peut certes sembler impressionnante. Néanmoins, il faut rapidement se détacher de la mentalité “d’étudiant en stage” et prendre conscience que notre travail s’inscrit dans une mission professionnelle. Il est essentiel de prendre confiance en soi et ne pas avoir peur de poser certaines questions, même si elles peuvent froisser son interlocuteur !

As-tu un projet de stage pour l’an prochain ?

A l’occasion de ma recherche de stage de J2, plusieurs opportunités sont malheureusement tombées à l’eau à cause de calendriers incompatibles. Néanmoins, j’ai gardé contact avec ces rédactions qui m’ont proposé de les recontacter pour l’an prochain. Ce sont de très bons médias qui m’intéressent beaucoup et j’espère pouvoir travailler avec eux lors de mon prochain stage. Si je n’ai pas particulièrement de préférence pour le moment entre l’écrit et la radio, je sais que je souhaite continuer à travailler dans le milieu politique car c’est vraiment un sujet qui me passionne et dans lequel je me sens pleinement épanoui. Mais toute expérience est bonne à prendre alors je ne me ferme surtout pas de portes !

 

*CYCLE BACHELOR JOURNALISME – Titre de Journaliste, Diplôme reconnu par l’Etat, titre enregistré au RNCP de niveau 6 (ancien niveau II) à bac +3, code NSF 321t, par arrêté du 15/12/2016, J.O du 18/12/2016

Autres témoignages stage

#MonStageISCPA Nicolas, Journaliste sportif à la Dépêche du Midi
Toulouse
Témoignage stage
Le 25 août 2023

#MonStageISCPA Nicolas, Journaliste sportif à la Dépêche du Midi

La curiosité et l’éclectisme, deux qualités importantes à avoir en stock lorsqu’on est journaliste. Avoir un sujet de prédilection peut s’avérer utile mais savoir parler de tout (et s’y intéresser) est primordial afin de s’ouvrir un maximum de portes.

Lire la suite

#MonStageISCPA Florent, Journaliste Reporter d'images chez viàOccitanie
Toulouse
Témoignage stage
Le 05 août 2023

#MonStageISCPA Florent, Journaliste Reporter d’images chez viàOccitanie

On peut avoir été bercé par Dailymotion, YouTube puis Twitch et garder un attachement particulier pour la télévision. L’audiovisuel regroupe en effet une grande variété de plateformes, des chaines, de formats et tout autant de métiers. A commencer par ceux du journalisme.

Lire la suite

#MonStageISCPA Louis, journaliste au service des sports de La Dépêche du Midi
Toulouse
Témoignage stage
Le 15 juillet 2022

#MonStageISCPA Louis, journaliste au service des sports de La Dépêche du Midi

Couvrir l’actualité locale permet de traiter de sujets nombreux et variés. Il en va de même pour l’actualité sportive au sein d’une rédaction locale. Interviews en face à face, rencontres en tribune de presse, déplacements avec les clubs, conférences de presse… Les terrains de jeu sont multiples pour un étudiant en journalisme passionné.

Lire la suite

#MonStageISCPA Aurore, journaliste à Radio scoop et Lyon 1ère
Toulouse
Témoignage stage
Le 15 juin 2022

#MonStageISCPA Aurore, journaliste à Radio scoop et Lyon 1ère

Partir à l’aventure dans une ville que l’on ne connait pas, c’est aussi démontrer sa curiosité d’esprit, son esprit d’initiative et sa capacité d’adaptation. En quelques mots, certaines des qualités essentielles afin d’exercer le métier de journaliste.

Lire la suite

#MonStageISCPA Simon, Assistant d’édition sur la chaîne L’Équipe
Toulouse
Témoignage stage
Le 01 juin 2022

#MonStageISCPA Simon, Assistant d’édition sur la chaîne L’Équipe

Mettre les pieds sur un plateau TV, travailler avec des journalistes que l’on a l’habitude de regarder à la télévision, évoluer avec d’anciens sportifs que l’on a adulé (ou détesté)… Faire ses premiers pas dans un grand média sportif peut parfois s’avérer délicat. Mais avec de l’investissement, de l’écoute et du travail, cela peut s’avérer une superbe expérience, un révélateur de projet.

Lire la suite