#MonStageISCPA Aurore, journaliste à Radio scoop et Lyon 1ère

#MonStageISCPA Aurore, journaliste à Radio scoop et Lyon 1ère

Partir à l'aventure dans une ville que l'on ne connait pas, c'est aussi démontrer sa curiosité d'esprit, son esprit d'initiative et sa capacité d'adaptation. En quelques mots, certaines des qualités essentielles afin d'exercer le métier de journaliste.

Aurore, étudiante en deuxième année de Bachelor Journalisme* à l’ISCPA Toulouse, n’a pas eu d’appréhension au moment de poser ses valises pour 3 mois à Lyon. Désireuse de confirmer son projet professionnel en radio et de découvrir une nouvelle ville et un nouvel environnement, elle a pu profiter pleinement de ces deux stages au sein de Radio Scoop puis de Lyon 1ère. Pour #MonStageISCPA, elle revient sur ces expériences. Avec passion et détermination pour poursuivre dans cette voie/voix.

Tu as réalisé deux stages cette année, peux-tu nous en dire plus ?

En effet, du 3 janvier au 1er avril, je suis partie à Lyon où j’ai pu réaliser un stage de deux mois à Radio Scoop en compagnie de Céline Boucharlat et un mois à Lyon Première avec Amaury Meygret, ancien étudiant de l’ISCPA et diplômé en 2016.

Tu connaissais Lyon avant d’y partir pour ces stages ?

Non et c’était une expérience incroyable ! J’ai commencé mes recherches de stage assez tôt pour me donner des chances de réussir, étant la seule étudiante toulousaine à demander un stage dans une ville où l’ISCPA est déjà présente, je me devais de « me bouger » pour être sure de réussir mon pari. J’ai alors organisé mes recherches par arrondissement, mais j’avoue que j’ai surtout cherché dans des radios, un univers pour lequel j’ai un faible. Pour l’anecdote, je n’avais encore jamais mis un pied dans cette ville et finalement, je n’ai eu aucun problème à me repérer ni à être à l’aise. C’est assez paradoxal finalement, un peu comme si j’y avais toujours été.

Retrouvez en vidéo, 3 choses à savoir sur les stages d’Aurore chez Radio Scoop et Lyon 1ère :

Pourquoi la radio ? Quel regard portais-tu sur ce média ?

La radio, j’en suis tombée amoureuse dès mes 10 ans. J’avais l’habitude d’entendre la radio en voiture étant petite et je m’amusais souvent à imiter la journaliste ou la présentatrice pour amuser la galerie en famille, mais au fond j’étais sérieuse et je m’y croyais ! Pour moi la radio, c’est tout à la fois, c’est de la culture, de la politique, du divertissement et du sport au même niveau qu’une chaîne de télévision. Au-delà d’un flash d’information de 2 minutes, ce sont des heures de travail, du terrain et de la rédaction. Un métier de passion tout simplement.

Quelles étaient tes principales missions lors de ces stages ?

Ma principale mission était de me déplacer sur le terrain, on m’accréditait à des conférences de presses, je prenais des notes, du son et je rentrais à la rédaction pour tout debunker. Et à la fin, un son de 30 secondes ainsi qu’un lancement et un pied était diffusable et intégré au flash d’information du soir ou du lendemain matin.

Une interview t’a plus marquée à l’occasion de ces reportages ?

Alors oui, un moment qui m’a énormément marqué restera indéniablement ma rencontre avec Tony Parker. Je me suis rendue à la Tony Parker Adéquat Academy pour parler de l’égalité des chances, lors d’une conférence de presse en compagnie de la ministre Elisabeth Moreno. Ce fut un vrai moment privilégié et émouvant. L’histoire de cette institution et des chances qu’elle offre est magique, mais surtout ce qui m’a touché, c’est l’histoire de la ministre qui nous a confié son passé poignant. Je me souviendrai encore longtemps de cette matinée touchante. C’est une certitude !

Certains cours t’ont particulièrement servi pour ces stages ?

Mon rôle était de monter des sons pour qu’ils soient diffusables donc je dirais que les cours de montage et d’écriture radio avec notre intervenant Eric Champin ont été pour moi les plus importants. J’adore les cours de radio, je n’en ai manqué aucun et ses conseils précieux m’ont suivi jusqu’à Lyon.

Que retiens-tu de ces stages ?

Je pense notamment à mon deuxième stage, à Lyon 1ère. C’est une radio plus modeste que Radio Scoop mais en étant en compagnie d’un tuteur très accessible, ancien étudiant de l’ISCPA, il m’était plus simple de le solliciter. Il prenait le temps d’écouter mes productions, de lire mes écrits et j’ai été vraiment très bien accompagnée. De plus, il m’a donné à plusieurs reprises l’opportunité de faire des apparitions en direct lors des flashes d’informations du matin. J’étais trop fière ! Un rêve qui se concrétisait !

 

*CYCLE BACHELOR JOURNALISME – Titre de « Journaliste » à bac +3 enregistré au RNCP n°35743 de niveau 6 (EU), code NSF 321, par décision du 08/07/2021

 

Retrouvez les témoignages #MonStageISCPA de nos étudiants toulousains sur www.iscpa-ecoles.com/monstageiscpa-toulouse !