Lexique du plateau de cinéma

Le cinéma fait rêver, on ne peut le nier : rires, larmes, stress, peur, amour… il doit réussir à procurer tout un panel d’émotions au spectateur. Et pour y arriver, c’est toute une équipe qui remue ciel et terre lors du tournage. Les métiers de la production et du cinéma sont plus que nombreux, que ce soit en amont du tournage, pendant et après. L’iscpa vous propose de découvrir son guide de survie sur un plateau de cinéma. Alors… silence ! Moteur ! Ça tourne !

 

Lexique du plateau de cinéma
Lexique du plateau de cinéma

Métiers sur un plateau de cinéma

  • Agent artistique : il représente les acteurs et actrices et veille à leurs intérêts en négociant les contrats ainsi qu’en leur apportant des conseils afin de booster leur carrière.
  • Bruiteur : il reconstitue les bruits naturels non enregistrés pendant le tournage par toutes sortes d’astuces et d’accessoires.
  • Cadreur : il donne les indications sur les mouvements des machines et regroupe les angles de prise de vue et les plans selon les décisions du réalisateur et du chef opérateur.
  • Chef opérateur : il est responsable de la conception artistique. Il gère la prise de vue, le réglage des éclairages et également le résultat en post-production.
  • Directeur de casting : engagé par la production, il détermine à partir du scénario la liste des comédiens qui pourraient correspondre à tel ou tel personnage. Il convoque les comédiens pour une audition.
  • Éclairagiste : il s’occupe de l’installation des projecteurs et autres branchements électriques et veille à leur bon fonctionnement.
  • Étalonneur : ce technicien étalonne les rushes, en contrôlant l’équilibre colorimétrique et en affinant les nuances de couleur et de lumière.
  • Figurants et silhouettes : le figurant est une présence à l’image, avec ou sans gestuelle, tandis que la silhouette va avoir quelques mots ou phrases à dire.
  • Mixeur : il va assembler les sons sur une seule bande dans un studio de mixage ou dans un auditorium. Il mélange les pistes, ajoute les effets, corrige les niveaux de son, etc, tout cela en prenant en compte les plans.
  • Monteur : on retrouve le monteur image et le monteur son. Le monteur image sélectionne les meilleurs plans, en détermine le début et la fin, puis réalise un premier montage afin de préparer la bande image. Cette dernière est remise au monteur son qui va ajouter, assembler, caler les sons.
  • Perchman, ou perchiste : en tant qu’assistant son, il prépare, positionne et entretient les micros. Grâce à la perche dotée d’un micro fixé à son extrémité, il suit les mouvements des acteurs.
  • Pointeur : c’est le bras droit du cadreur, il veille à la netteté de l’image et corrige la mise au point si nécessaire.
  • Producteur : le directeur de production est engagé par la société de production, ainsi que le producteur délégué qui va lui-même engager le producteur exécutif. Ce dernier va assurer la fabrication du film.
  • Réalisateur : il va mettre en scène l’histoire du scénariste en créant des plans dans un univers qu’il a imaginé selon son univers artistique.
  • Régisseur général : il a en charge l’organisation du tournage par son aspect logistique : hébergement, restauration, réception du matériel… Il travaille en collaboration avec le régisseur adjoint, le responsable de planning, les assistants régisseurs.
  • Scénariste : il écrit une histoire originale pour des longs ou courts métrages. Il peut également écrire les dialogues, il est alors scénariste et dialoguiste.
  • Storyboardeur : il met en image le film sur un storyboard (ou scénarimage), en collaboration avec le scénariste, avec des indications portant sur les mouvements des caméras et des personnages.
  • Truquiste : il crée et incorpore des trucages aux images pendant le tournage ou en post-production.

Sur un tournage

Lexique du plateau de cinéma

 

  • « Action ! » : c’est l’ordre donné par le réalisateur afin de lancer le jeu des acteurs.
  • Angle de prise de vue : détermine le champ visuel de ce qui sera à l’intérieur du cadre. La distance focale ou encore la position de la caméra ont un impact sur l’angle.
  • Back-light : il s’agit d’un éclairage à contre-jour.
  • Cadrage : c’est la mission du cadreur qui va définir, selon l’angle de prise de vue ou encore l’échelle des plans, le cadre du plan grâce au viseur de sa caméra.
  • Champ : représente ce qui entre dans le cadre lors de la prise de vue et qui sera visible à l’écran.
  • Contre-plongée : il s’agit d’un angle de prise de vue, à savoir lorsque la caméra vise de bas en haut, qu’elle est placée en-dessous d’un objet ou d’un personnage.
  • Coupe, ou Cut : c’est un changement de plan permettant de marquer une coupure dans la continuité du film.
  • Hors-champ : ce terme représente tout ce qui se trouve hors du champ de la caméra, qu’il s’agisse de décor ou de personnages.
  • Nuit américaine : permet de filmer des scènes de nuit en plein jour grâce à des filtres.
  • Plateau : c’est le lieu où sont tournées les prises de vue et où se rejoignent les acteurs et l’équipe technique.
  • Prise : sur un tournage, la prise correspond à l’enregistrement d’un plan.
  • Rushes : regroupe les sons et vidéos enregistrés sur un tournage à l’état brut.
  • Travelling : désigne tout mouvement de la caméra. Sur un plateau, grâce à un chariot de travelling et autres supports mobiles, la caméra peut être déplacée lors des prises de vue.

Les outils lors d’un tournage de cinéma

Lexique du plateau de cinéma
  • Clap : c’est une ardoise dont le haut amovible est claqué sur la partie inférieure pour signaler le démarrage de l’enregistrement sur le plateau de tournage. Le nom, le numéro du plan, ainsi que celui de la prise y sont inscrits.
  • Décor naturel : désigne tout espace extérieur ayant servi au tournage d’une scène.
  • Gaffer : en anglais, ce terme désigne le chef électricien d’une unité de production cinématographique ou télévisuelle. Mais en France, il correspond à un rouleau de tissu adhésif, très résistant, qui sert à marquer des repères sur le sol, fixer des équipements ou les réparer. Il est utilisé par quasiment tout le personnel technique.
  • Girafe : elle sert à enregistrer le son lors d’une prise de vue, grâce au micro attaché à son extrémité. Contrairement à la perche traditionnelle, la girafe repose sur un support à roues.
  • Grue : appelée également louma, une grue est une machine qui déplace et maintient la caméra à une hauteur remarquable, pour réaliser des prises de vues spectaculaires.
  • Objectif : dispositif de prise de vue sur une caméra, composé de plusieurs lentilles.
  • Perche : tenue par un perchman, il s’agit d’un bâton avec un micro fixé à son extrémité, qui suit le mouvement des acteurs/actrices afin d’enregistrer leurs dialogues.
  • Storyboard, ou scénarimage : c’est un tableau sur lequel est disposé un ensemble de schémas et dessins illustrant successivement les actions qui se déroulent tout au long d’une séquence.

Vous êtes passionné par l’univers du cinéma et vous voulez en faire votre métier ? L’ISCPA vous propose de suivre un Bachelor Production, en 3 ans après le Bac, ainsi qu’un Cycle Mastère Production, en 2 ans après un Bac + 3 afin de vous préparer à toutes les étapes du développement, de la fabrication et de la diffusion d’une œuvre !

Lexique du plateau de cinéma

Autres infos des médias ISCPA

Décryptage des nouveaux médias journalistiques
L’info des médias
Le 04 janvier 2024

La nouvelle consommation journalistique, pour une info accessible et authentique

20 heures. Le temps s’arrête, le son de la télé est monté. Ne feriez-vous pas partie des 5 millions de français qui se rassemblent chaque jour pour la grand-messe du 20 heures sur TF1 et FRANCE 2 ? Depuis le 29 juin 1949 (date du 1er journal télévisé en France sur la RTF), les JT s’enchaînent et sont devenus pour bon nombre un repère immuable dans leur quotidien. Pour autant, les modèles éditoriaux ont été dépoussiérés et il est aujourd’hui possible de suivre l’actu autrement que depuis son canapé à heure fixe

Lire la suite

Communication événementielle : quels débouchés ?
L’info des médias
Le 03 décembre 2022

Communication événementielle : quels débouchés ?

Revivez en replay cette e-mission consacrée à la communication événementielle avec l’interview d’une professionnelle du secteur et des reportages sur l’activité de l’école dans ce domaine.

Lire la suite

Workplace redessine les codes de la communication interne
L’info des médias
Le 12 août 2022

Workplace redessine les codes de la communication interne

Après avoir longtemps été considérée comme verticale, la communication interne des entreprises prend un nouveau virage et se réinvente. intranet, newsletter, livret d’accueil, e-mail… les fondamentaux semblent s’essouffler au profit d’une communication plus marketing et publicitaire, placée sous le signe des nouvelles technologies. Les réseaux sociaux d’entreprise, en parfait écho avec la culture digitale contemporaine, ont ainsi le vent en poupe, à l’image de Workplace. L’ISCPA vous dit tout !

Lire la suite

Les TikTok hacks pour faciliter votre voyage !
L’info des médias
Le 28 juillet 2022

Les TikTok hacks pour faciliter votre voyage !

Lancé en 2016 par la société chinoise ByteDance, TikTok est rapidement devenu l’une des plateformes sociales les plus populaires. En permettant la création de courtes vidéos drôles ou instructives, ce réseau social a conquis les internautes qui le mobilisent pour s’amuser, mais aussi pour apprendre certaines astuces, utiles pour leur quotidien. L’ISCPA vous en présente quelques-unes qui vous permettront de beaucoup mieux voyager !

Lire la suite

Journalisme : quelles sont les tendances et évolutions de 2022 ?
L’info des médias
Le 19 juillet 2022

Journalisme : quelles sont les tendances et évolutions de 2022 ?

Le journalisme est soumis à de profondes mutations. Les supports d’information et d’actualité se diversifient grâce aux innovations technologiques, mais aussi pour répondre aux attentes du public. L’institut reuters a récemment publié un rapport de tendances et de prédictions pour cette année et celles à venir. Quel sera le visage du journalisme ? L’iscpa fait le point.

Lire la suite