Les métiers du journalisme sont-ils vraiment en voie d‘ubérisation ?

Le numérique change les méthodes de travail des journalistes, le web est omniprésent et les rédactions doivent par conséquent réagir toujours plus vite pour capter l’attention. La monétisation de l’info est devenue également un enjeu majeur pour de nombreuses entreprises relevant du secteur de la presse, bouleversant ainsi les business models traditionnels.

Les métiers du journalisme sont-ils vraiment en voie d‘ubérisation ?

Pour préserver leur objectivité et leur indépendance vis-à-vis des politiques et de l’argent, de plus en plus de médias s’orientent vers de nouvelles formes de financement pour diversifier leurs sources de revenus et ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier. Si certains organismes en appellent aux dons et contributions financières des utilisateurs, d’autres, comme l’Express, visent à recruter des abonnés numériques via mobile. Dans ce contexte de forte concurrence, l’ubérisation du journalisme s’impose également comme une option à ne pas négliger. Comment ubérisation et blockchain sont en train de transformer le paysage médiatique en France et dans le monde ? Voici des éléments de réponse !

Les métiers du journalisme sont-ils ubérisables ?

Les GAFA poussent sans cesse l’expérience utilisateur en offrant notamment un accès plus simple et plus rapide à l’information. Ils ont ainsi réussi à se positionner entre l’organisme de presse et le lectorat. Désormais, Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux sont aux organes de presse ce qu’Uber et les autres marketplaces sont à l’hôtellerie, au transport des personnes et au service à la personne. Facebook propose Instant Articles, un service qui permet aux médias d’intégrer des articles sur leur page. Outre l’accroissement du nombre de lecteurs grâce aux partages sur les réseaux sociaux, ce service permet d’augmenter l’audience et par ricochet les recettes publicitaires. On peut citer également le modèle SFR Presse, également adopté par Bouygues Telecom, qui propose deux offres : un abonnement numérique à dix-huit journaux ou une box internet accompagnée de ce même abonnement. Grâce à cette forme d’ubérisation, GAFA et opérateurs télécoms parviennent ainsi à accaparer progressivement l’essentiel des revenus publicitaires des annonceurs.

Mais peut-on parler d’ubérisation des métiers du journalisme quand on sait que de nombreux journalistes n’ont pas attendu l’avènement des marketplaces pour travailler à leur propre compte et collaborer avec différents organismes de presse en tant que pigistes, rédacteurs web freelance, reporters locaux, etc. ? Dans une phase de post-ubérisation, les marketplaces présentent-t-elles un quelconque intérêt pour les journalistes ? L’ubérisation a, certes, permis à des journalistes freelance d’accéder à de véritables compléments de revenus, mais la blockchain, elle, va encore plus loin en affranchissant les journalistes freelance des intermédiaires. Même si beaucoup de questions concernant l’adoption de cette technologie restent à résoudre, le potentiel est là, et il est prometteur.

Le journaliste, entre ubérisation et blockchain

Les métiers du journalisme sont-ils vraiment en voie d‘ubérisation ?

Les débuts de la blockchain remontent à 2008. Quatre ans après la création de Facebook par Mark Zuckerberg, et alors qu’éclatait la crise économique mondiale, un certain Satoshi Nakamoto a levé le voile sur son projet de monnaie électronique, le bitcoin. La première version de cette cryptomonnaie verra le jour un an plus tard. Sa capacité à éliminer les tiers lors des transactions monétaires a mis la puce à l’oreille des banques et autres institutions financières qui ont commencé à s’y intéresser de plus près. Le bitcoin est basé sur la blockchain, une technologie de stockage et de transmission d’informations transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle. Elle constitue en effet l’architecture sous-jacente du bitcoin. Mais même si les banques sont les plus exposées aux répercussions de cette technologie, celle-ci a étendu ses tentacules à de nombreux secteurs, dont le journalisme, notamment aux Etats-Unis. C’est ainsi que des plateformes comme Steemit.com, alimentée par la blockchain Steem et la cryptomonnaie du même nom, ont vu le jour. Steemit récompense en effet les journalistes qui publient du contenu monnayant des steems, qui peuvent être échangés contre des bitcoins au sein de la plateforme. L’accès au contenu est bien évidemment payant.

Les métiers du journalisme sont-ils vraiment en voie d‘ubérisation ?

Une autre plateforme similaire baptisée DECENT se présente comme un distributeur décentralisé de contenus. Elle s’adresse aux journalistes et blogueurs qui souhaitent publier des contenus sans risque de censure. Comme dans Steemit, les auteurs sont également rémunérés sans intermédiaire. Au niveau des médias audiovisuels, citons SingularDTV, une plateforme de contenu numérique basée sur la blockchain Ethereum. Elle permet aux artistes et producteurs de films, documentaires, etc. de « tokeniser » leurs productions, c’est-à-dire les créer et les revendre sans intermédiaires et être payés en cryptomonnaies. La plateforme offre également au public la possibilité de soutenir financièrement un artiste, avec un retour sur investissement si le succès est au rendez-vous. Cette dynamique pousse certains observateurs et analystes à prédire l’émergence, dans les quelques années à venir, de grandes plateformes fédératrices, qui « désintermédieront » les médias. Les méthodes employées ne doivent néanmoins par faire l’impasse sur l’éthique censée encadrer le travail des journalistes et les comportements des organismes de presse. Parallèlement à cette ubérisation galopante, il revient au consommateur de prendre le temps de vérifier les sources pour ne pas tomber dans le piège de la désinformation ou de la propagande.

L’évolution de la profession est passionnante ! Les opportunités pour les jeunes lauréats journalistes se multiplient, et l’ISCPA les forme pour aborder le marché de l’emploi dans les meilleures dispositions !

Autres infos des médias ISCPA

Décryptage des nouveaux médias journalistiques
L’info des médias
Le 04 janvier 2024

La nouvelle consommation journalistique, pour une info accessible et authentique

20 heures. Le temps s’arrête, le son de la télé est monté. Ne feriez-vous pas partie des 5 millions de français qui se rassemblent chaque jour pour la grand-messe du 20 heures sur TF1 et FRANCE 2 ? Depuis le 29 juin 1949 (date du 1er journal télévisé en France sur la RTF), les JT s’enchaînent et sont devenus pour bon nombre un repère immuable dans leur quotidien. Pour autant, les modèles éditoriaux ont été dépoussiérés et il est aujourd’hui possible de suivre l’actu autrement que depuis son canapé à heure fixe

Lire la suite

Communication événementielle : quels débouchés ?
L’info des médias
Le 03 décembre 2022

Communication événementielle : quels débouchés ?

Revivez en replay cette e-mission consacrée à la communication événementielle avec l’interview d’une professionnelle du secteur et des reportages sur l’activité de l’école dans ce domaine.

Lire la suite

Workplace redessine les codes de la communication interne
L’info des médias
Le 12 août 2022

Workplace redessine les codes de la communication interne

Après avoir longtemps été considérée comme verticale, la communication interne des entreprises prend un nouveau virage et se réinvente. intranet, newsletter, livret d’accueil, e-mail… les fondamentaux semblent s’essouffler au profit d’une communication plus marketing et publicitaire, placée sous le signe des nouvelles technologies. Les réseaux sociaux d’entreprise, en parfait écho avec la culture digitale contemporaine, ont ainsi le vent en poupe, à l’image de Workplace. L’ISCPA vous dit tout !

Lire la suite

Les TikTok hacks pour faciliter votre voyage !
L’info des médias
Le 28 juillet 2022

Les TikTok hacks pour faciliter votre voyage !

Lancé en 2016 par la société chinoise ByteDance, TikTok est rapidement devenu l’une des plateformes sociales les plus populaires. En permettant la création de courtes vidéos drôles ou instructives, ce réseau social a conquis les internautes qui le mobilisent pour s’amuser, mais aussi pour apprendre certaines astuces, utiles pour leur quotidien. L’ISCPA vous en présente quelques-unes qui vous permettront de beaucoup mieux voyager !

Lire la suite

Journalisme : quelles sont les tendances et évolutions de 2022 ?
L’info des médias
Le 19 juillet 2022

Journalisme : quelles sont les tendances et évolutions de 2022 ?

Le journalisme est soumis à de profondes mutations. Les supports d’information et d’actualité se diversifient grâce aux innovations technologiques, mais aussi pour répondre aux attentes du public. L’institut reuters a récemment publié un rapport de tendances et de prédictions pour cette année et celles à venir. Quel sera le visage du journalisme ? L’iscpa fait le point.

Lire la suite